Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 décembre 2016 - 11:46

Démantèlement de serres de culture de cannabis à Saint-Valérien

Par Salle des nouvelles

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a procédé, mardi matin, au démantèlement de serres de production de cannabis dans la municipalité de Saint-Valérien.

Les policiers ont réalisé une perquisition sur les terrains d’une résidence située sur le 5e rang Ouest de Saint-Valérien où quatre serres de cultures étaient reliées illégalement au réseau hydroélectrique. Sur place, ils ont saisi : 

-    près de 640 plants ou boutures de cannabis;
-    environ 150 comprimés de méthamphétamines;
-    une certaine quantité de feuilles de cannabis en vrac;
-    divers équipements servant à la culture de cannabis.

De plus, les policiers ont procédé à l’arrestation d’une personne qui était sur les lieux. Gilles Paré, 
53 ans, de St-Valérien, a comparu mardi au palais de justice de Rimouski pour faire face à des accusations de production de cannabis ainsi que de possession en vue d’en faire le trafic de méthamphétamines. Le suspect est demeuré détenu suite à sa comparution. Il devrait revenir devant le tribunal le 4 janvier prochain pour son enquête sur remise en liberté. Il pourrait faire face à d’autres accusations.

Notons que cette enquête initiée en 2014, fait suite à des informations reçues du public.

Cette opération a été rendue possible grâce à la participation des policiers du poste de la MRC Rimouski-Neigette et des membres du groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264 ou à l’organisme Échec au Crime au 1 800 711-1800.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.