Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 mai 2015 - 13:54 | Mis à jour : 19:04

Du gaz plein le réservoir

Frédéric Savard

Par Frédéric Savard, Rédacteur en chef

La semaine dernière, Colloquium, une organisation de Québec qui a pour objectif d’intégrer de meilleures pratiques organisationnelles dans les entreprises québécoises, était de passage à Rimouski dans le cadre de sa tournée de conférences sur l’importance des médias sociaux. La conférencière locale invitée était Maude Lavoie, fondatrice et propriétaire de l’entreprise NitroMédia, spécialisée en création de sites web.

Maude est une jeune entrepreneure de 28 ans qui roule déjà sa bosse depuis près de 8 ans avec son entreprise qui est comme son bébé. «J’étudiais au Cégep de Matane et je me demandais ce que je ferais après mes études. Ma spécialité c’est la programmation, donc j’ai envoyé des CV un peu partout pour me trouver un emploi dans mon domaine. Puisqu’il n’y avait pas beaucoup d’ouvertures dans la région et que je tenais vraiment à rester dans ma ville, Rimouski, j’ai décidé de partir à mon compte» explique la dynamique Maude.

Un côté «geek», un côté givré

En plus de son expertise et sa passion pour la technologie, Maude a cette capacité de créer rapidement un contact de qualité avec les gens et est en mesure de bien vulgariser les éléments de son métier. «L’important avec les clients, par exemple, c’est de comprendre que ce n’est pas tout le monde qui part du même point. Certains sont plus du style «Indiana Jones», plus téméraires, parce qu’ils sont plus à l’aise avec la technologie, d'autres plus débutants, mais l'important c'est d'être capable de rendre agréable et compréhensible la gestion du site web par le client» dit-elle.

Son enthousiasme, sa fougue et son amour pour son métier font en sorte qu’elle cherche à continuellement se surpasser dans son domaine. «Pour moi la compétition, c’est très motivant. Je ne me considère jamais en réelle compétition contre des entreprises de la même nature que la mienne que ce soit à Rimouski ou ailleurs, parce que j’ai ma niche et beaucoup d’autres ont aussi la leur. J’admire le travail d’une personne ou d’une entreprise qui va faire quelque chose de vraiment bon. Ça me challenge, ça me pousse à faire encore mieux dans mon projet actuel» affirme Maude avec un large sourire et le feu dans le regard.

L’instinct entrepreneurial, une affaire de famille

Le nom NitroMédia vient peut-être de son caractère explosif, mais sa fibre entrepreneuriale, Maude Lavoie la doit à ses parents, qui sont aussi entrepreneurs. «Mon père a eu un garage pendant plusieurs années à Rimouski et il m’a beaucoup appris sur la façon d’interagir avec les clients. Avoir une approche humaine et créer un lien avec les gens, c’est très important pour moi. Mes parents m’ont guidé dès que j’ai manifesté l’intérêt de lancer mon entreprise. Ça m’a permis d’être structurée, d’avoir une bonne base solide pour commencer» confie-t-elle.

Malgré son succès, Maude tient pour le moment à rester seule au sein de son entreprise. Certes, elle a des collaborateurs, spécialement en ce qui a trait au graphisme, mais NitroMédia c’est elle. «Je suis quelqu’un de très méticuleux, j’aime être impliquée dans tous les projets et intervenir du début à la fin avec un client, question d’établir un lien privilégié avec lui. J’ai l’impression qu’avoir plusieurs autres personnes diluerait un peu l’identité de proximité de mon entreprise qui me tient beaucoup à cœur. Mais je ne ferme pas la porte, on ne sait jamais» dit la sympathique Maude.  

En 2015, la technologie est devenue incontournable. Beaucoup de gens magasinent maintenant en ligne et choisissent les commerces avec lesquels ils feront affaire en vertu de la crédibilité et du professionnalisme qui se dégagent du site web.

«Pour les entreprises qui n’ont pas de site web aujourd’hui, c’est important d’en faire concevoir un le plus rapidement possible. Pour ceux dont le site est actif, il faut s’assurer d’être à jour, d’avoir du contenu et de fonctionner sur les téléphones mobiles. Parallèlement à notre site web, l’entretien des médias sociaux comme Facebook et Twitter est également primordial. C’est souvent là que les gens partagent leurs opinions sur notre entreprise, il faut donc être au courant de ce qui s’y passe et interagir avec les gens. Le site doit être le reflet de l’entreprise. Il s’agit d’une vitrine virtuelle qui est littéralement un «must» de nos jours» explique Maude.

Un petit conseil pour les entrepreneurs en herbe en terminant? «Partir à son compte, ça demande beaucoup de travail, de discipline, mais ça vaut tellement la peine quand on sent que c’est ce qu’on devrait faire, pour la liberté et la valorisation de bâtir son propre projet. L’important c’est d’être bien entouré et ensuite il faut foncer» souligne Maude avec le sourire d’une femme comblée par sa passion, son métier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.