Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 août 2017 - 09:19

5 conseils pour une bonne santé auditive malgré des métiers à risque

Article commandité

Nuisances sonores et bruit sont deux notions très différentes sur un lieu de travail. On considère ainsi que le seuil à ne pas dépasser pour notre santé auditive est de 85 décibels. Au-delà, les risques de perte auditive, d’acouphènes et même de surdité sont bien réels. Le nombre d’années d’exposition au bruit accroît également dangereusement ces risques.

Certaines professions sont plus prédisposées que d’autres. Une étude canadienne révèle notamment que les chantiers de construction génèrent des sources de bruit dangereuses pour l’ouïe chez 95 % des ouvriers. Si gênes et bourdonnements disparaissent cependant le lendemain matin au réveil, l’oreille a pourtant bien été agressée, ce qu’il ne faut absolument pas négliger. Les musiciens professionnels ont également 4 fois plus de risques auditifs, tout comme les pompiers exposés aux traumatismes sonores des sirènes, des machines ou des explosions, sans compter les machines agricoles des cultivateurs…

Dès lors, comment se prémunir du bruit ?

  1. Porter pendant toute la durée de l’exposition des bouchons d’oreilles prémoulés en silicone ou moulables en mousse. Ce type de bouchon propose un indice de réduction du bruit (IRD) de 50 %. Ils ont l’avantage d’être faciles à transporter et cumulables avec d’autres protections. De plus, ils offrent un confort bien adapté aux milieux de travail chauds et humides.

  2. Commander des bouchons sur mesure avec filtres techniques spécifiques. Ceux-ci sont particulièrement destinés aux musiciens, car ils ont la particularité de ne pas déformer la musique. Ils atténuent toutes les fréquences d’une manière égale et linéaire préservant ainsi la qualité du son. Ils proposent une réduction de l’IRD de 70 %.

  3. Opter pour des protèges tympans. Ceux-ci sont constitués de 2 bouchons d’oreilles maintenus par un serre-tête rigide. Vous les enlevez et les remettez facilement, sans vous soucier de l’hygiène de vos mains.

  4. Se procurer un serre-tête antibruit. Composé de coussinets souples autour de l’oreille en matériau atténuateur de bruit et d’oreillettes rigides retenues par un serre-tête, il offre un IRD de 25 %.

  5. Réduire la source du bruit. De nombreuses machines, agricoles notamment, sont à l’heure actuelle dotées de cabines insonorisées. N’oubliez pas de bien fermer les portes tout au long de leur utilisation.

Le plus important reste de se faire conseiller par des audioprothésistes qualifiés pour répondre à tous vos besoins en santé auditive afin de bénéficier de protections adaptées aux types de bruit auquel vous êtes soumis, mais aussi à vos conditions de travail. En effet, de nombreux professionnels ne portent pas leur protection, car ils les trouvent inconfortables…

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.