Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 août 2017 - 08:47

Assurance contre les maladies graves au Québec : ce qu'il faut savoir

Article commandité

L'assurance contre les maladies graves ou redoutées est une complémentaire à l'assurance invalidité. Elle permet de couvrir des frais non prévus et de poursuivre au mieux sa vie quotidienne malgré les conséquences d'une grave maladie ou d'une condition.

Qu'est-ce qui est entendu par maladie grave ?

La liste des maladies et conditions prises en charge dans le cadre de l'assurance contre les maladies graves compte jusqu'à 29 cas possibles, dont par exemple (parmi les plus courantes) :

  • les cancers

  • crise cardiaque

  • accident vasculaire cérébral

  • paralysie

  • perte de membre

  • surdité ou cécité

  • sclérose en plaques

  • maladie d'Alzheimer

  • autisme (chez l'enfant)

Votre contrat doit stipuler précisément quels sont les risques couverts par l'assurance contre les maladies graves.

Quand souscrire une assurance pour maladies graves ou redoutées ?

L'assurance maladie grave qui vous permet de maintenir une qualité de vie dont vous auriez pu être privé du fait de votre maladie devrait s'envisager en complément d'une assurance vie ou d'une assurance invalidité.

Avec 2 Canadiens sur 5 qui seront atteints du cancer au cours de leur vie, selon la Société canadienne du cancer et des chiffres de 2014, le cancer est la principale cause de décès au Canada. Il est responsable d’environ 30 % de tous les décès.

Suivent les maladies du cœur (20 %), les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et les maladies chroniques des voies respiratoires supérieures.

Quels sont les bénéfices attendus ?

Certains traitements ne sont pas couverts par les régimes provinciaux ou collectifs d’assurance maladie. Par ailleurs, ni l'assurance vie (qui n'intervient qu'en cas de décès) ni l'assurance invalidité ne couvrent les conséquences suivantes d'une maladie grave ou d'une condition causant une immobilisation partielle ou totale, pendant le traitement ou la convalescence, du malade ou de son (sa) conjoint(e) :

  • soins à domicile

  • déplacement à l’étranger pour se faire soigner

  • adaptations du lieu de vie ou du véhicule

  • crédits à rembourser (prêt hypothécaire, prêt automobile, etc.)

  • factures courantes (eau, électricité, etc.)

L'indemnité perçue est libre d'impôt et vous en disposez comme bon vous semble. Cette somme est déterminée à l'avance dans le contrat.

Il existe par ailleurs, suivant les contrats, des clauses de remboursement des primes versées en cas de bonne santé ou de remboursement aux héritiers en cas de décès.

Dans quels cas pourriez-vous ne pas être couvert ?

On ne peut souscrire une assurance contre une affection ou une maladie préexistante. Enfin, si le diagnostic prononcé par le médecin n'entraîne qu'une courte période de rémission, votre dossier de demande de versement pourrait ne pas être accepté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.