Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 août 2017 - 11:01

Quand doit-on consulter un podiatre ?

Article commandité

Nos pieds sont précieux, ils supportent notre corps dans tous nos déplacements tout au long de notre vie. Point central de toutes les terminologies, nous devons donc en prendre soin pour éviter tout problème grave, et pas seulement à l’occasion d’un traumatisme. Quand consulter un spécialiste du pied et à quel rythme ?

  1. À titre préventif dès l’enfance

Pour détecter une éventuelle malformation, les podiatres préconisent une visite précoce, dès l’âge de 3 ou 4 ans. Des pieds plats, creux ou affaissés seront ainsi mieux pris en charge et éviteront des problèmes plus graves : douleurs des chevilles, jambes, genoux, du bassin ou dans le dos. Un podiatre posera un diagnostic, envisagera un traitement et assurera un suivi régulier.

  1. En cas de douleurs

Une douleur persistante au pied au pied peut nécessiter de consulter un podiatre. Elle est peut-être la manifestation d’un symptôme d’aplombs défectueux qui pourraient se traduire par de l’arthrose plus tard, vers l’âge de 30-40 ans, d’une éventuelle hernie discale, de problèmes articulaires ou d’une pathologie (mycose, cors…).

De même, si vous ressentez une douleur à un genou, la hanche ou dans le dos, vous êtes peut-être victime d’un déséquilibre postural sollicitant trop un membre ou une partie de la colonne vertébrale. Il faut donc corriger au plus vite le problème.

  1. En cas de malformation

Une articulation déformée (oignon, orteil marteau…), voire des ongles, nécessite une intervention, de même que l’usure anormalement rapide de vos chaussures.

Un podiatre vous prescrira des chaussures respectant l’anatomie de votre pied, une orthèse ou des semelles adaptées. Sachez que de mauvais appuis sont à l’origine de douleurs dans le dos ou aux genoux.

  1. Pour améliorer des performances sportives

Lors de la pratique d’un sport, nos pieds sont amenés à supporter 8 à 10 fois le poids de notre corps. Les podiatres intègrent donc la biomécanique du pied pour vous aider à prolonger l’effort sportif dans de bonnes conditions et prévenir l’apparition de symptômes.

  1. Pour traiter les manifestations cutanées

Les démangeaisons, lésions dermatologiques de type callosités, les verrues plantaires ou ongles incarnés sont des motifs de consultations indispensables. Un ongle incarné non soigné par exemple peut conduire à une opération chirurgicale en urgence.

  1. En cas de maladies

Si vous souffrez de diabète, il convient de montrer très régulièrement vos pieds à ce spécialiste. Les conséquences d’une lésion non prise en charge pourraient être dramatiques (amputation…). Les rhumatismes inflammatoires des pieds relèvent également de la podiatrie.

En fait, nous devrions tous consulter à titre préventif une podiatre au moins une fois par an, au même titre qu’un dentiste !  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.