Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 septembre 2017 - 16:55

Blanchiment des dents et grossesse : y’a-t-il des contre-indications ?

Article commandité

La grossesse est une période durant laquelle plusieurs pratiques sont déconseillées, notamment pour tout ce qui pourrait être transmis au fœtus ou qui pourrait dérégler un système hormonal déjà bien chamboulé.

Des croyances infondées

Il y a cependant de nombreuses croyances qui n'ont pas de fondement médical. Parmi celles-ci, il est faux de penser que le fœtus absorberait le calcium des dents de la mère.

Jeu de mots mis à part, la santé bucco-dentaire est essentielle pour la femme enceinte. D'autant plus qu'il est conseillé de reporter d'éventuelles interventions dentaires après la naissance.

Si vous pensez qu'il est d'usage de perdre une dent pour sa grossesse, sachez que c'est aussi une croyance populaire infondée. Pourtant, il faut savoir que la femme enceinte est plus exposée aux problèmes dentaires qu'à d'autres périodes.

Les bons réflexes

Le risque le plus répandu est la gingivite de grossesse, qui résulte d'une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Le corps peut favoriser une poussée d’hormones capable d'intensifier anormalement les moyens de défense naturels de l'organisme contre la formation de plaque dentaire.

Les femmes enceintes atteintes d'une maladie des gencives courent un risque d'une à sept fois plus grand de donner naissance à des bébés prématurés, prévient l'Ordre des dentistes du Québec (ODQ).

Dans la région de Montréal, il peut être utile de consulter un dentiste situé à Rivière-des-Prairies pour retrouver l'esthétique de vos dents naturelles dès le début de la grossesse afin de mettre au point une démarche préventive.

Si le rythme recommandé de brossage des dents est généralement de deux fois par jour, il l'est encore plus pour la femme enceinte. Elle devrait privilégier un brossage rigoureux juste après chaque repas.

Blanchiment : ce qui est à proscrire

Tout comme certains médicaments peuvent être fatals au fœtus, certains produits sont à proscrire. C'est pourquoi l'ODQ suggère aux femmes enceintes ou qui allaitent de retarder le traitement de blanchiment des dents après leur grossesse ou à la fin de la période d'allaitement.

Les produits de blanchiment des dents du commerce contenant du peroxyde d'hydrogène sont notamment fortement déconseillés pendant la grossesse et l’allaitement. Oubliez les bandes blanchissantes et les dentifrices spéciaux si leur concentration en H2O2 est trop élevée. Si le peroxyde d'hydrogène se décompose rapidement dans la salive, mieux vaut s'en méfier dans votre état.

Les procédures recommandées se limitent donc à un nettoyage rigoureux, un détartrage régulier et éventuellement à l'application de fluor localement (mais pas en prise supplémentaire).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.