Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 novembre 2017 - 11:16

Rive Nord vs Rive Sud de Montréal : où s'installer et pourquoi ?

Article commandité

Pour Montréal et sa grande région, tout va bien sur le marché de l'immobilier depuis ces deux ou trois dernières années. Comment choisir le meilleur secteur ?

Un marché immobilier en santé

Montréal et sa Grande Couronne concentrent 40 % des ventes d'unifamiliales et 75 % des copropriétés vendues dans l'année au Québec. Les secteurs de la Rive-Nord et de la Rive-Sud ont connu des hausses des ventes d'environ 1 % en 2017.

À quelques exceptions près les prix ont plus ou moins suivi le cours de l'inflation, ce qui démontre une bonne santé du marché et une absence de spéculation pour le moment.

Depuis 2012 la population de la Grande Couronne a dépassé celle de l'Île, où l'immobilier est plus cher. Mais comment choisir entre Rive-Nord et Rive-Sud ?

De forts écarts de prix

Pour départager ces deux régions, notons que le prix médian des unifamiliales est très inférieur dans la Rive-Nord, à 270 000 $ contre 315 000 $ en moyenne, d'après les derniers chiffres de JLR.

Vous pouvez par exemple consulter un projet de construction de maisons neuves à Repentigny dans la zone Est de la Rive-Nord pour vous en convaincre. Le secteur des unifamiliales abordables s'étend jusqu'à Pointe-aux-Trembles. Il en va de même pour les copropriétés, dont les moins onéreuses se trouvent sur la Rive-Nord.

En comparaison, les prix médians d'unifamiliales du Centre-Sud grimpent à 850 000 $ ! C'est 20 % de hausse depuis 2012. Pour toute la Rive-Sud en général le niveau des prix est plus élevé et les maisons de luxe fleurissent, notamment à Mont-Royal et Westmount, depuis une dizaine d'années.

Circulation automobile : de Charybde en Scylla

Puisque le prix n'est pas le seul critère de choix lors d'une acquisition immobilière, parlons cadre de vie et plus particulièrement circulation automobile. C'est le sujet favori – généralement pas positivement - des Montréalais ! La forte poussée démographique que connaît la Rive-Nord n'y est pas étrangère, mais les habitants de Montréal espèrent également voir achever les projets de l'A15 et de l'A19 pour y remédier.

Avec de grands travaux agendés pour les prochaines années, on entendra aussi beaucoup parler des échangeurs Turcot et Dorval, ou encore du tunnel La Fontaine. Si le trafic de la Rive-Nord fait régulièrement les gros titres, la relative embellie qui connaissait la Rive-Sud en comparaison risque de ne peut-être pas durer.

Finalement, le critère de choix revient presque toujours à comparer la qualité de vie locale d'une municipalité à l'autre. Habiter une unifamiliale à Laval, Longueuil ou Brossard n'est plus si quétaine et de plus en plus gage d'une certaine tranquillité de vie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.