Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 mai 2018 - 15:47

4 maladies d’origine professionnelle

Article commandité

L’exposition prolongée à certains risques au travail est la cause de maladies d’origine professionnelle.  Quand elles ne sont pas reconnues, c’est au travailleur d’apporter la preuve d’une relation de cause à effet, d’où l’importance de consulter un professionnel de santé dès l’apparition des premiers symptômes. Toutes les maladies ne sont pas irréversibles.

1) Le syndrome du canal carpien

L’origine professionnelle du tunnel carpien est connue, de nombreux métiers sont concernés. Il est avéré que la répétition prolongée des mouvements de la main, du poignet ou de l’avant-bras, les prises serrées, les outils vibrants ou les positions contraignantes pour la main ont un impact sur la compression du nerf médian à l’origine du syndrome du canal carpien.

Les symptômes se manifestent par un engourdissement, des fourmillements et des douleurs. Les mouvements sont restreints. Le pouce, l’index et le majeur perdent de leur sensibilité.

Le traitement consiste à se reposer. À un stade plus évolué, des anti-inflammatoires sont prescrits, voire une chirurgie.

2) L’inflammation du système respiratoire

Une exposition prolongée à  des moisissures dans des locaux mal entretenus, humides, mal ventilés, est responsable d’affections respiratoires pouvant aller jusqu’à l’asthme.  Les yeux, le nez et la gorge sont irrités. La respiration est sifflante. Une fatigue chronique ou des maux de tête peuvent apparaître.

3) La surdité professionnelle

La surdité professionnelle est due à une exposition très prolongée à un bruit excessif. On considère qu’à partir de 8 heures de travail consécutives à 90dB occasionne une perte auditive. Les dommages subis par les cellules ciliées de l’oreille interne peuvent être irréversibles.

La perte auditive est très progressive si bien qu’on ne s’en rend pas compte au début.  Les premiers symptômes sont la perte des sons aigus, la sensation d’oreilles bouchées, des sifflements. Il vaut mieux consulter un audioprothésiste à Laval pour réaliser des tests et mesurer la perte auditive.  Si elle atteint 100 dB, il y a un handicap sensoriel. Si cette surdité est irréversible, elle n’évoluera pas s’il n’y a plus d’exposition au bruit.

4) Les troubles musculo-squelettiques

Ces troubles surviennent très progressivement à la suite de mauvaises postures, d’efforts, de la répétition d’un même mouvement, du froid, de vibrations…  causant des dommages au cou, aux membres inférieurs et supérieurs, au dos.  Les symptômes sont les douleurs bien sûr, mais aussi la raideur ou la perte de force. Pour éviter à terme un handicap, il faut consulter rapidement un médecin.

Être acteur de la prévention tout autant qu’à l’écoute de votre corps est indispensable.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.