Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 décembre 2017 - 10:56

Entreprise : une seconde vie pour votre équipement non utilisé

Article commandité

Il n'est pas rare que des industries de toutes tailles se retrouvent avec de l'équipement industriel, parfois lourd, non utilisé, stocké ou simplement laissé à l'abandon.

Les coûts liés à l'équipement non utilisé

L'équipement industriel peut avoir une durée de vie limitée ou se voir confronté à des impératifs d'obsolescence. De nos jours, l'automatisation prend une place prépondérante pour des raisons d'efficacité et de rendement.

Le résultat est parfois l'abandon d'équipements industriels qui n'entrent plus dans le cadre de la stratégie industrielle d'un groupe, d'une corporation ou d'une entreprise de production.

Les coûts liés à la non-utilisation de ces équipements se calculent par rapport à :

  • l'espace qu'ils occupent

  • la maintenance ou l'entretien qu'ils demandent

  • les éventuels contrats de service en cours

  • les possibles installations de sécurité qui les entourent

Des solutions existent pour éliminer ces coûts parfois cachés ou mal évalués.

La notion de Cycle de Vie

La réutilisation d'équipement industriel peut parfaitement s'intégrer dans une démarche d'éco-conception. En effet, les notions de Coût en Cycle de Vie (LCC) et d’Analyse en Cycle de Vie (ACV) servent d'outils d’aide à la décision économique.

Impliquer de l'équipement obsolète, à l'abandon ou détérioré mais réparable, participe à une démarche de préservation de l'environnement.

Certains de ces équipements peuvent encore contenir des métaux lourds, des résidus toxiques ou des huiles usagées nocives.

Par ailleurs, il est souvent possible de les réhabiliter et de les intégrer dans les LCC et ACV d'une nouvelle entreprise soucieuse de ce type de notions.

Une attitude responsable

C'est pourquoi vous pouvez non seulement profiter du rachat de votre matériel inutilisé grâce à la vente de matériel industriel d'occasion mais également vous engager dans une attitude responsable.

Dans un premier temps, le recyclage d'équipement industriel éliminera des coûts cachés pour les transformer en opportunité de rentrée financière. Dans une deuxième phase, grâce à l'intervention d'une entreprise spécialisée, ces équipements pourront être débarrassés et réhabilités dans le but d'être revendus d'occasion.

Le bénéfice est ainsi double, voire triple puisque la démarche permet de créer une nouvelle forme de services professionnels liés au marché des équipements industriels d'occasion.

Le rachat de financement

Que se passe-t-il si un crédit est en cours ?

Les types d'équipements industriels concernés peuvent être :

  • fraiseuses, presses, rectifieuses

  • équipements de traitement d'aliments et de boissons

  • machines de moulage par injection de matières plastiques

  • rotatives d’impression numérique

  • imprimantes off-set

  • équipements de contrôle de procédés

Il peut dans certains cas être envisageable de faire transférer un crédit-bail, une location financière ou une location opérationnelle. L'établissement financier concerné proposera alors ses solutions.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.