Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gouvernement du Québec

Le variant Omicron pourrait avoir un impact économique, dit Eric Girard

durée 13h00
29 novembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le variant Omicron pourrait forcer le ministère des Finances à réviser ses projections pour 2022, mais le ministre Eric Girard n’a pas voulu s’avancer sur les changements possibles à ses hypothèses, lundi.

« Il n’y a pas de croissance économique, s’il n’y a pas de sécurité sanitaire, admet le ministre lors d’une allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. C’est une condition nécessaire à la croissance économique. »

M. Girard a dévoilé sa mise à jour économique, jeudi dernier. Les inquiétudes concernant le variant Omicron se sont intensifiées depuis. Les marchés boursiers mondiaux ont reculé, vendredi dernier, tandis que le S&P/TSX avait effacé 500 points et le prix du baril de pétrole a chuté de 13%. Le variant est déjà présent au Canada tandis que deux cas ont été détectés à Ottawa.

Pour 2022, le Ministère a utilisé des hypothèses plus prudentes que celles du secteur privé, souligne M. Girard en point de presse. « On est conservateur avec notre prévision. S’il fallait la modifier, on le ferait au budget.  »

Il faudra attendre environ deux semaines avant que les conclusions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les caractéristiques du nouveau variant soient connues, a−t−il dit lors de son allocution. « C’est très sérieux, on prend ça au sérieux. On y va avec la science et on va garder tout le monde informé de la situation. »

Entre−temps, le ministre a toutefois relativisé l’importance des inquiétudes à court terme sur les marchés boursiers. La baisse des marchés mondiaux de plus de 2% vendredi ne veut pas dire qu’on s’en va en récession tandis que le S&P/TSX est toujours en hausse de plus de 20% depuis le début de l’année. «Alan Greenspan a déjà dit que le marché boursier avait prévu neuf des deux dernières récessions. On ne peut pas arrêter à chaque fois que le marché boursier est en baisse de 2%.»

Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 août 2022

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...