Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Chaudière-Appalaches, l’Estrie, Bas-Saint-Laurent, Mauricie et Côte-Nord

TELUS investira 11 milliards $ et générera 7000 nouveaux emplois entre 2022 et 2026

durée 14h00
24 mai 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

TELUS investira 11 milliards $ dans l’infrastructure de son réseau, dans ses activités opérationnelles et dans le spectre au Québec au cours des quatre prochaines années. L’entreprise s’engage à investir 70 milliards $ à l’échelle du Canada d’ici 2026, précise le communiqué de l'entreprise.

Des milliers de nouvelles résidences et entreprises seront raccordés au réseau TELUS PureFibre et haute vitesse dans les régions de Chaudière-Appalaches, de l’Estrie, du Bas-Saint-Laurent, de la Mauricie et de la Côte-Nord.

À ce jour, 99 % des entreprises et des foyers dans les régions de son territoire ont accès au réseau TELUS PureFibre. TELUS poursuit son investissement conjoint avec les gouvernements provincial et fédéral dans le but de raccorder tous les foyers au service Internet haute vitesse d’ici septembre 2022.

L’entreprise prévoit également achever le déploiement de son réseau Internet haute vitesse financé par des programmes gouvernementaux d’ici septembre 2022, car le gouvernement du Québec a pris l’engagement d’étendre la connectivité sans fil aux communautés éloignées. 

Pour TELUS, les réseaux haute vitesse et les technologies de la compagnie accélèrent l’économie numérique du Québec et rendent possibles les soins de santé à distance, l’éducation en ligne et le télétravail.

350 000 résidences et entreprises branchées

D’ici la fin de l’année, TELUS estime que près de « 350 000 résidences et entreprises auront accès à la technologie Internet la plus rapide et la plus fiable au monde avec des vitesses symétriques de téléchargement et de téléversement et une bande passante quasi infinie, permettant à toute la maisonnée de visionner du contenu, jouer à des jeux vidéo et travailler en visioconférence en simultané. Le réseau PureFibre propulse également une vaste sélection d’appareils connectés en santé ainsi que des solutions évoluées de sécurité, de domotique et de divertissement », affirme l’entreprise.

Cet investissement important contribuera à la création de nouveaux emplois pour soutenir l’économie croissante du Québec, notamment quelque 7000 emplois à TELUS et dans son vaste écosystème de partenaires au Québec d’ici 2026. Ces emplois seront principalement dans le domaine de la construction, de l’ingénierie, des technologies émergentes et d’autres secteurs de soutien.

« Cet investissement à long terme de 11 milliards de dollars au Québec est une démonstration concrète de l’engagement durable de TELUS à améliorer la vie des Canadiens en connectant les collectivités d’un océan à l’autre avec nos réseaux sans fil 5G et TELUS PureFibre de pointe », a déclaré Darren Entwistle, président et chef de la direction de TELUS.

« Notre technologie à large bande répond à un besoin essentiel de transformation pour rendre possibles les soins de santé à distance, l’éducation en ligne et le télétravail. Elle accélère aussi la transformation numérique de l’économie ainsi que l’accroissement de la productivité, de la compétitivité et du mieux-être humain à la suite de la pandémie. Surtout, nous soutenons, avec cet investissement, le dynamisme social et économique du Québec et veillons à ce que chaque membre de notre société ait accès à la technologie qui lui permettra de réaliser son plein potentiel », ajoute-t-il.

Connectivité mobile 5G

D’autre part, l’entreprise déploiera le spectre de 3,5 GHz plus tard cette année de sorte que les Québécois « auront accès à la connexion mobile ultrarapide et fiable du réseau 5G de TELUS ».

TELUS poursuivra l’expansion de sa couverture mobile et construira de nouveaux sites sans fil dans les communautés rurales, notamment à Ekuanitshit, Petite-Rivière-Saint-François, Port-Menier, Saint-Adelphe, Saint-Damase et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

« Le réseau mobile de pointe de TELUS a été classé comme étant le plus rapide pour la huitième fois consécutive par la société britannique Opensignal. De plus, TELUS a obtenu le titre du réseau mobile le plus rapide en Amérique du Nord et a été nommée, pour la neuvième fois consécutive, fournisseur de services ayant le réseau mobile le plus rapide au Canada par Ookla, une société de Seattle », souligne le communiqué de TELUS.

Une province et une planète plus vertes

À ce jour, TELUS a planté plus de 800 000 arbres, et lorsqu’elle aura mis en terre son millionième arbre plus tard cette année, l’entreprise aura planté l’équivalent de 20 000 acres de forêt, soit 40 fois la superficie du parc du Mont-Royal, à Montréal. 

De 2000 à 2021, TELUS a investi 220 milliards de dollars à l’échelle nationale dans son infrastructure réseau, ses activités opérationnelles et ses licences de spectre, dont plus de 31 milliards de dollars au Québec. Les investissements annoncés dans le présent communiqué sont conformes aux prévisions globales en matière de dépenses en immobilisations de TELUS pour 2022, énoncées dans le communiqué sur les résultats du quatrième trimestre de 2021, publié le 10 février 2022. 

Depuis 2000, TELUS a versé environ 51 milliards de dollars en taxes au gouvernement fédéral, aux gouvernements provinciaux et aux administrations municipales du Canada, comprenant les impôts sur le revenu, les taxes de vente, les impôts fonciers, la part de l’employeur des charges sociales, divers frais réglementaires et les remises visant le spectre. Ceci inclut plus de 2,2 milliards de dollars pour 2021 seulement. Ces montants servent à la réalisation de projets de travaux publics, à l’éducation, aux soins de santé, aux activités culturelles et aux autres initiatives qui améliorent le mieux-être social et économique de nos collectivités.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 juin 2022

Des organismes contestent l'entente entre Hydro et Énergir

Des groupes écologistes contestent devant la Régie de l’énergie l’entente entre Hydro−Québec et Énergir. Le Regroupement des organismes environnementaux en énergie (ROEÉ) a déposé une demande de révision lundi, a appris La Presse Canadienne. D’autres demandes de révision menées par d’autres organismes devaient aussi être déposées, a−t−il été ...

10 juin 2022

Le taux de chômage au Canada descend, mais celui du Québec augmente

L’économie canadienne a créé 40 000 emplois en mai, stimulée par une augmentation des emplois à temps plein, alors que le marché du travail continuait de se resserrer et que les salaires augmentaient, a indiqué vendredi Statistique Canada.  Le taux de chômage a pour sa part reculé à 5,1 %, son plus faible niveau depuis au moins 1976, soit le ...

8 juin 2022

Économie circulaire : Synergie Bas-Saint-Laurent lance des capsules vidéo

Synergie Bas-Saint-Laurent vient de lancer trois capsules vidéo mettant en valeur des pratiques inspirantes en matière d’économie circulaire, grâce au soutien d’Hydro-Québec. Des entreprises du Kamouraska, de La Mitis ainsi que de La Matanie y témoignent de la manière dont elles ont intégré davantage de circularité, augmentant ainsi la ...