Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plan québécois en entrepreneuriat 2022-2025

Québec annonce 121,7 M$ sur trois ans pour encourager l'entrepreneuriat

durée 16h00
30 mai 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Le gouvernement du Québec a dévoilé le Plan québécois en entrepreneuriat (PQE) 2022-2025 – Au cœur de la croissance, qui dispose d’une enveloppe de 121,7 M$ sur trois ans, pour contribuer au développement des entrepreneurs.

C'est à l'École d'Entrepreneurship de Beauce que la ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours, et le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, ont présenté aujourd’hui les grandes lignes de ce plan d’action. Celui-ci vise à créer davantage d’entreprises au Québec, à accélérer leur croissance ainsi qu’à favoriser la réussite et la persévérance des entrepreneurs. L'humain sera au coeur de cette démarche.

« Avec le Plan québécois en entrepreneuriat, notre gouvernement reconnaît les spécificités multiples des entrepreneurs et souhaite offrir la même chance à tous les groupes issus de la diversité de réaliser leurs projets d’avenir. C’est en misant sur l’être humain qui se trouve derrière chaque entrepreneur que nous pourrons bâtir une économie inclusive, plurielle et prospère », a souligné Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie.

Pour atteindre ces objectifs dans un contexte de rareté de la main d’œuvre et de vieillissement de la population, le PQE 2022-2025 propose neuf mesures qui concernent les services aux entrepreneurs, l’accompagnement, l’offre de formations, l’accélération de la croissance, l’innovation, le financement et le soutien au repreneuriat.

Ces mesures sont réparties selon deux axes d’intervention visant :
- à valoriser l’entrepreneur et à mettre à sa disposition du soutien et des outils de qualité;
- à assurer un environnement d’affaires propice à la croissance des entreprises.

Il faut savoir qu'en 2021, le gouvernement du Québec a lancé une vaste démarche de consultation auprès des entreprises québécoises afin d’élaborer, de façon collaborative, un plan d’action qui répond véritablement aux besoins et aux réalités du milieu de l’entrepreneuriat québécois.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 février 2024

SAQ: des syndiqués se prononceront sur un mandat de 15 jours de grève

Les syndiqués des magasins et bureaux de la Société des alcools du Québec seront appelés, vendredi, à se prononcer sur un mandat de 15 journées de grève, à exercer au moment opportun. Les résultats du vote ne seront toutefois dévoilés que samedi. Les principaux points en litige sont la création de postes permanents et les horaires de travail, ...

29 février 2024

Étude: les droits des non-syndiqués sont mal protégés, favorisant les accidents

Malgré la réforme du régime de santé et de sécurité du travail, les droits des personnes non syndiquées au Québec sont moins bien protégés, ce qui favorise les accidents de travail et les maladies, soulève une nouvelle étude de l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS). Selon l'étude publiée jeudi, la loi modernisant le ...

28 février 2024

L'UPA lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu

L'Union des producteurs agricoles (UPA) lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu net des agriculteurs. Selon un communiqué diffusé par l’UPA mercredi, Agriculture et Agroalimentaire Canada prévoit que le revenu net agricole québécois passera de 959 millions $ en 2022 à 487,1 millions $ en 2023 et à 66 millions $ en ...