Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Poste intérimaire

Un salaire de 575 000 $ pour le remplaçant du remplaçant du patron d’Hydro-Québec

durée 15h00
13 juillet 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le remplaçant du remplaçant du grand patron d’Hydro-Québec aura droit au même traitement que son prédécesseur pour les six semaines où il assurera l’intérim. 

Le chef de la direction financière, Jean-Hugues Lafleur, touchera un salaire annuel de base de 575 000 $ en proportion du temps où il sera président et chef de la direction par intérim de la société d’État, en vertu d’un décret gouvernemental. 

Pour la période du 21 juin au 31 juillet où il occupera cette fonction, M. Lafleur recevra une rémunération plus élevée de 28 % par rapport à ses conditions salariales de 2022, toujours en proportion du temps passé à l’intérim. 

Ce remplacement pourra être pris en compte dans la détermination de son boni annuel, mais il ne pourra pas dépasser 50 % du salaire versé, précise le décret.

M. Lafleur a été appelé en renfort après la démission surprise de Pierre Despars, le 21 juin dernier. 

Le chef des finances avait déjà assuré l'intérim, en 2020, entre la direction d'Éric Martel et de Sophie Brochu. Il dirigera Hydro-Québec jusqu’à l’arrivée en poste de Michael Sabia.

M. Sabia, pour sa part, va toucher un salaire annuel de 639 000 $, sans compter les bonis liés au rendement, selon un décret publié plus tôt. 

La démission surprise de M. Dépars s'est ajoutée à une série de départs de hauts dirigeants d'Hydro-Québec en quelques mois. La présidente et cheffe de la direction, Sophie Brochu, a quitté ses fonctions en avril. La présidente du conseil d'administration, Jacinthe Côté, a aussi quitté ses fonctions à la fin de son mandat en mai. En février, le vice-président exécutif et chef de l'exploitation d'Hydro-Québec, Éric Filion, a accepté un poste chez Bombardier.

Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 février 2024

SAQ: des syndiqués se prononceront sur un mandat de 15 jours de grève

Les syndiqués des magasins et bureaux de la Société des alcools du Québec seront appelés, vendredi, à se prononcer sur un mandat de 15 journées de grève, à exercer au moment opportun. Les résultats du vote ne seront toutefois dévoilés que samedi. Les principaux points en litige sont la création de postes permanents et les horaires de travail, ...

29 février 2024

Étude: les droits des non-syndiqués sont mal protégés, favorisant les accidents

Malgré la réforme du régime de santé et de sécurité du travail, les droits des personnes non syndiquées au Québec sont moins bien protégés, ce qui favorise les accidents de travail et les maladies, soulève une nouvelle étude de l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS). Selon l'étude publiée jeudi, la loi modernisant le ...

28 février 2024

L'UPA lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu

L'Union des producteurs agricoles (UPA) lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu net des agriculteurs. Selon un communiqué diffusé par l’UPA mercredi, Agriculture et Agroalimentaire Canada prévoit que le revenu net agricole québécois passera de 959 millions $ en 2022 à 487,1 millions $ en 2023 et à 66 millions $ en ...