Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon le directeur parlementaire du budget

Ottawa ne retrouverait pas sa mise avant 20 ans dans les usines de batteries

durée 16h15
12 septembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le directeur parlementaire du budget estime qu’il faudra au gouvernement fédéral 20 ans, jusqu’en 2043, pour atteindre le seuil de rentabilité de ses accords avec deux géants de l’automobile pour la fabrication de batteries de véhicules électriques en Ontario.

Le gouvernement fédéral a annoncé cette année des subventions à Volkswagen et à la coentreprise Stellantis-LG Energy Solution pour les inciter à construire au Canada des usines de batteries destinées aux véhicules électriques.

Dans une analyse du seuil de rentabilité de ces subventions à la production accordées par Ottawa, le directeur parlementaire du budget (DPB) estime qu'il faudra 20 ans pour que les recettes gouvernementales générées par la production des deux usines ontariennes atteignent l'équivalent des subventions à la production, qui totalisent 28,2 milliards $ d’ici la fin de 2032.

Le calcul du DPB n'inclut pas les revenus potentiels qui peuvent être générés tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

Ce seuil de rentabilité de 20 ans contraste avec le seuil de cinq ans avancé par le gouvernement fédéral pour l'accord avec Volkswagen, qui inclut les revenus attendus de l'augmentation de la production tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

Le gouvernement fédéral n'a pas fourni d'estimation du seuil de rentabilité pour l'accord avec Stellantis.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 février 2024

SAQ: des syndiqués se prononceront sur un mandat de 15 jours de grève

Les syndiqués des magasins et bureaux de la Société des alcools du Québec seront appelés, vendredi, à se prononcer sur un mandat de 15 journées de grève, à exercer au moment opportun. Les résultats du vote ne seront toutefois dévoilés que samedi. Les principaux points en litige sont la création de postes permanents et les horaires de travail, ...

29 février 2024

Étude: les droits des non-syndiqués sont mal protégés, favorisant les accidents

Malgré la réforme du régime de santé et de sécurité du travail, les droits des personnes non syndiquées au Québec sont moins bien protégés, ce qui favorise les accidents de travail et les maladies, soulève une nouvelle étude de l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS). Selon l'étude publiée jeudi, la loi modernisant le ...

28 février 2024

L'UPA lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu

L'Union des producteurs agricoles (UPA) lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu net des agriculteurs. Selon un communiqué diffusé par l’UPA mercredi, Agriculture et Agroalimentaire Canada prévoit que le revenu net agricole québécois passera de 959 millions $ en 2022 à 487,1 millions $ en 2023 et à 66 millions $ en ...