Publicité

2 novembre 2020 - 15:22

L’organisatrice ouvre sa propre boutique selon un horaire variable présenté sur la page Facebook des Créations Unika

La 9e édition du Salon Région’Art de Rimouski se réinvente en temps de pandémie

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

En raison de la pandémie, la triste décision d’annuler la 9e édition du salon Région’Art de Rimouski qui devait avoir lieu à la fin novembre était inévitable.

L’événement, qui a atteint un nombre record de visiteurs l’an dernier, présentait des artisans régionaux et leurs produits faits à la main à l’aube du temps des fêtes dans le but de favoriser l’achat local et de faire découvrir les talents d’ici.

Il en va de soi que plusieurs créateurs comptent énormément sur ce type d’événement, dans cette période de l’année où leurs produits sont souvent très convoités, puisque les ventes qui y sont réalisées représentent une grande partie de leurs chiffres d’affaires annuels.

Ce revirement de situation plutôt inattendu causé par la pandémie n’a pas laissé l’organisatrice du salon Région’Art de Rimouski indifférente.

Bien au contraire, Audrey Girard a décidé d’utiliser la situation pour se réinventer afin de continuer sa mission débutée en 2012 avec Région’Art, en ouvrant sa propre boutique qui porte le même nom que son entreprise.

Des produits régionaux et québécois à l’année

L’atelier boutique des Créations Unika, qui est situé au 6-639 boulevard Sainte-Anne à Rimouski, est ouvert selon un horaire variable qui est présenté au jour le jour sur la page Facebook des Créations Unika.

Outre l’atelier et les créations de la propriétaire, la boutique contient une panoplie d’idées cadeaux, du matériel créatif et des produits faits à la main en région et au Québec. Il y en a réellement pour tous les goûts.

Le but du salon Région’Art de faire découvrir l’art régional étant maintenant élargi à l’échelle provinciale.

L’ouverture de la boutique, qui a eu lieu en septembre dernier, concorde également avec le dixième anniversaire de l’entreprise de Madame Girard qui a par le fait même réalisé son plus grand rêve, soit celui d’avoir pignon sur rue.

L’achat local

Depuis le début de la crise, on a pu constater un élan de solidarité de la population envers les commerçants locaux pour qui les temps sont particulièrement difficiles.

Les gens pourront maintenant encourager plusieurs petites entreprises de la province en visitant une seule boutique.

Certes, le commerce en ligne a la cote, mais rien n’est comparable à l’expérience client vécue en boutique.

Le lavage des mains et le port du masque sont obligatoires.

Les clients peuvent payer en espèces ou par carte de débit/crédit.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.