Publicité
26 juin 2019 - 10:39

Ils assureront une présence et une surveillance dans les quartiers et les parcs

Les cadets de la SQ sont de retour dans l’Est-du-Québec

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Comme la Sûreté du Québec (SQ) l’a annoncé en mai dernier, les cadets de la Sûreté du Québec sont de retour dans 50 MRC de la province. Pour une 9e saison, ils assureront une présence et une surveillance dans les quartiers et les parcs, ils participeront aussi à des évènements locaux et prendront part à des activités de relations communautaires.

Cette année, un projet pilote a été mis en place avec l’embauche de 60 cadets supplémentaires qui auront pour mandat principal d’informer la population au sujet de deux nouvelles lois, soit celle entourant le cannabis et celle sur l’immatriculation des armes à feu. 

Ceux-ci seront aussi présents avec leurs collègues cadets de poste MRC lors d’évènements d’envergures et tiendront des kiosques d’information. On peut d’ailleurs distinguer ces cadets ayant un mandat plus spécifique par le port d’un brassard jaune au bras gauche qui les distingue de leurs collègues des postes MRC.

Pour plus d’information sur le programme de cadets, le public est invité à visiter le site web de la Sûreté du Québec et à s’abonner aux comptes Twitter , Facebook et Instagram de la Sûreté, où des nouvelles sur les cadets seront publiées tout au long de l’été.

Des cadets seront aussi présents dans plusieurs autres postes MRC de l’est de la province soit celle de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata, des Basques, de la Mitis, de la Matanie, de la Matapédia, de la Côte-de-Gaspé, du Rocher Percé et de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.