Publicité
28 octobre 2019 - 09:00

À l'occasion du symposium sur la gestion de l’eau de Réseau Environnement

La Ville de Rivière-du-Loup reçoit l'Attestation de qualité supérieure pour son eau

Par Salle des nouvelles

À l’occasion du symposium sur la gestion de l’eau de Réseau Environnement, la Ville de Rivière-du-Loup a reçu l'Attestation de qualité supérieure du Programme d’excellence en eau potable (PEXEP), soit 5 étoiles. Concrètement, cela signifie que la qualité de l’eau potable produite à Rivière-du-Loup est de trois fois supérieure aux normes actuelles du ministère.

La présidente-directrice générale de Réseau Environnement, Christiane Pelchat, a profité de l’occasion pour féliciter les élus et les administrations de faire rayonner le programme dans leur ville et les encourager à poursuivre dans la voie de l’excellence.

Une eau " 100 % qualité " permanente

C’est la gestionnaire en environnement au Service technique et de l’environnement, Geneviève Pigeon, qui a reçu l’Attestation au nom de la Ville de Rivière-du-Loup. Mis sur pied en 2000, le Programme d’excellence en eau potable Traitement (PEXEP-T) est l’adaptation québécoise du Partnership for Safe Water de l’American Water Works Association. Il s’adresse aux organisations disposant d’installations de traitement de filtration d’eau de surface désireuses d’améliorer leurs performances et de protéger la santé publique.

Le programme vise l’atteinte par les municipalités participantes d’une eau 100 % qualité, 100 % du temps. Les attestations, allant d’une à cinq étoiles, récompensent les installations de traitement d’eau membres du PEXEP qui se sont démarquées sur trois aspects au cours de l’année 2018.

Ce programme vise à assurer, au niveau du traitement, une protection maximum contre toute contamination microbiologique en utilisant au maximum et en tout temps les trois barrières que sont la décantation, la filtration et la désinfection. La qualité visée dépasse celle de la réglementation québécoise, et même américaine.

Ces critères sont la qualité supérieure de l’eau produite par rapport à la règlementation en vigueur, la constance de production, ainsi que les efforts soutenus pour l’amélioration continue des procédés et de leur opération.

Rappelons que Rivière-du-Loup est devenue, en 2005, la première ville du Québec à se doter d’une politique de gestion de l’eau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.