Publicité

18 février 2020 - 18:00

Dans le Bas-Saint-Laurent

Maisons des aînés et alternative: 110 places prochainement créées

Par Salle des nouvelles

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a annoncé aujourd'hui l'ouverture de 110 places, qui seront créées en maison des aînés et en maison alternative dans la région du Bas-Saint-Laurent.

Sur ces 110 nouvelles places, 74 se trouveront en maison des aînés et 36 en maison alternative. La maison des aînés accueillera des aînés en perte d'autonomie modérée qui seront accompagnés jusqu'à la perte d'autonomie majeure. Quant à la maison alternative, elle permettra d'accueillir une clientèle adulte ayant des besoins spécifiques.

Promesse de "milieux de vie modernes"

Ce projet de transformation majeure des milieux d'hébergement permettra d'offrir aux résidents des milieux de vie modernes, plus fonctionnels et, surtout, à dimension humaine et centrés sur leurs besoins, qui se rapprochent davantage de ce qu'ils avaient à domicile.

« Nous amorçons un grand redressement des milieux d'hébergement pour les aînés, dans toutes les régions du Québec, a lancé Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants. Ainsi, notre gouvernement établit un nouveau standard de qualité pour nos aînés en perte d'autonomie et nos adultes ayant des besoins spécifiques, et leur redonne enfin la dignité qu'ils méritent. »

Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup - Témiscouata a poursuivi sur le même ton: « Ce nouveau modèle d'hébergement est inspirant et je suis très heureux de constater que plusieurs places seront créées ici, dans notre communauté. Avec ce projet, notre gouvernement se donne les moyens d'instaurer un véritable changement pour les personnes hébergées et leurs proches. Il s'agit d'une excellente nouvelle, alors que ces milieux de vie reposeront sur une philosophie axée sur le bien-être et la dignité. »

2,6 millards de $ investis au Québec

Rappelons que ce projet de transformation des services d'hébergement pour aînés nécessitera un investissement de plus de 2,6 milliards de dollars par le gouvernement. Dans les nouvelles maisons des aînés et maisons alternatives, ce sont 2 600 nouvelles places qui seront créées, partout au Québec, d'ici 2022. 

Par ailleurs, le gouvernement a pour objectif de transformer plus de 2 500 places en centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) pour adapter davantage certains milieux de vie aux besoins des aînés. De nombreux CHSLD existants feront l'objet de rénovations, alors que d'autres seront reconstruits en cohérence avec la nouvelle approche en matière de services d'hébergement.  

Afin de répartir les nouvelles places à développer dans le cadre des maisons des aînés et des maisons alternatives, une évaluation des besoins actuels et à venir a été réalisée pour l'ensemble de la province, notamment par le biais d'une projection du nombre de places en CHSLD qui seraient requises au cours des prochaines années selon le vieillissement de la population, en tenant compte également du nombre de personnes en attente d'un lit d'hébergement permanent en CHSLD par région et par établissement.

Les emplacements des maisons des aînés et alternatives seront connus et feront l'objet d'annonces ultérieurement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.