Publicité

30 mars 2020 - 12:00

PANDÉMIE COVID-19

Le gouvernement du Canada précise la subvention salariale aux entreprises

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Aujourd’hui, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau est venu présenter les détails concernant l’aide aux entreprises qui profiteront aux employés. Le but est de s’assurer que les Canadiens puissent passer à travers la crise et rebondir par la suite.

Le plan d’aide économique est divisé en trois volets pour protéger les emplois, aider ceux qui ont été mis à pied et appuyer les entreprises qui ont des problèmes de liquidité.

Subvention salariale de 75 %

La semaine dernière, le gouvernement du Canada avait annoncé qu’il subventionnerait 75 % des salaires des employés. Les critères d’admissibilités ont été nommés :

Cette aide s’appliquera autant aux organisations sans but lucratif, aux œuvres caritatives qu’aux entreprises de toutes tailles. Le nombre d’employés détenus par les entreprises ne déterminera s’il est possible ou non de recevoir un soutien.

« Si vos revenus ont baissé d’au moins 30 % en lien avec la pandémie vous serez admissible pour cette subvention », ajoute M.Trudeau.

Comment cela se traduit pour les employés

Le premier ministre rappelle que ce soutien sera rétroactif jusqu’au 15 mars. Plus concrètement : « Si vous travaillez pour une entreprise qui subit les conséquences de la pandémie, le gouvernement va couvrir jusqu’à 75 % de votre salaire pour la première tranche de 58 700 $. Donc, jusqu’à 847 $ par semaine ».

« Cette subvention salariale va vraiment changer vos vies et va aider chaque personne touchée et ce sera comme un pont vers des meilleurs temps. Au Québec, cela va aider entre autres Energy Transportation Group de demeurer en affaires au Québec pour qu’ils puissent continuer à acheminer du papier de toilette ou des aliments, des choses essentielles. »

Mise en garde aux entreprises qui voudraient abuser du système

M. Trudeau a pris un ton plus sévère au moment d’offrir quelques mots d’avertissements aux entreprises qui voudraient profiter du système.

« Cela dit, je voudrais offrir un mot d’avertissement aux entreprises. Nous vous faisons confiance de poser les bons choix. Si vous avez les moyens de payer le 25 % qui n’est pas couvert par la subvention, s’il vous plaît faites-le. Si vous pensez que c’est un système dont vous pourriez profiter ou que vous pourriez vous en servir comme stratégie, ne le faites pas. Les conséquences seront graves. Cette situation sans précédent fait appel à des gestes sans précédent et cela fait aussi appel à la confiance et à la bonne foi entre toutes les composantes de notre société. C’est pour cela que nous voulons aider toutes les entreprises, mais pour que cela fonctionne, chacun doit faire sa part. Chaque dollar devrait se rendre dans les poches des employés. Vous devriez tout faire pour rajouter le 25 % et aussi pour réembaucher les travailleurs qui ont été mis à pied depuis deux semaines en lien avec la pandémie. »

Les Forces armées canadiennes en renfort

Pour le moment, aucune province n’a demandé l’aide des Forces armées canadiennes. Par contre, le premier ministre, Justin Trudeau indique qu’ils sont prêts à venir en aide que ce soit pour la distribution de nourriture, pour les inondations ou la sécurité.

À lire également : 

De l'aide d'Ottawa aux jeunes, aux aînés et aux victimes de violence

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.