Publicité

5 septembre 2020 - 09:00

Dans le secteur du Parc Cartier

Rivière-du-Loup aura une nouvelle école en 2024

Par Salle des nouvelles

La région du Bas-Saint-Laurent pourra compter sur un investissement de 28,4 millions de dollars pour réaliser un projet de construction d’une école primaire à Rivière-du-Loup, dans le secteur du Parc Cartier. Un montant de 51,1 millions est aussi alloué pour de nombreux projets de rénovation d’écoles dans la région.

« Comme toutes les régions du Québec, le Bas-Saint-Laurent mérite de belles écoles, modernes, stimulantes et sécuritaires, a fait valoir la ministre déléguée au développement économique régional et responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx. Les familles et les enfants de notre belle région auront la chance de relever les défis qui se dressent devant eux dans des environnements propices au développement et à la réussite.»

Cette annonce fait suite au dévoilement des sommes records, soit 3,7 milliards de dollars, investies cette année encore par le gouvernement du Québec pour la mise à niveau des infrastructures scolaires au Québec.

24 classes pour 2024

Ces investissements permettront, à terme, l’ajout de 24 classes dans la région du Bas-Saint-Laurent, offrant ainsi à des milliers d’élèves des milieux d’apprentissage modernes et stimulants. Les élèves du quartier devront cependant attendre à 2024 pour avoir accès à ces nouvelles classes.

Précisons que les travaux d’infrastructures scolaires devront désormais être réalisés selon la nouvelle vision gouvernementale en matière de construction, d’agrandissement et de rénovation d’écoles. Inscrite dans une perspective d’intégration à la communauté et de développement durable, la nouvelle génération d’écoles sera adaptée aux nouvelles méthodes d’enseignement.

Les espaces communs favoriseront la socialisation et le sentiment d’appartenance des élèves. Les nouvelles écoles arboreront également une toute nouvelle identité architecturale mettant en valeur des accents de bleu et des matériaux du Québec, principalement le bois et l’aluminium.

« Grâce à ces investissements, nos enfants pourront évoluer dans un milieu scolaire sécuritaire et adapté à leurs besoins afin de développer leur plein potentiel. En plus de stimuler l’économie, ces projets apporteront un vent de fraîcheur dans le milieu scolaire pour encourager nos jeunes à s’éduquer », a conclu Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup – Témiscouata.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.