Publicité

17 septembre 2020 - 15:15

Effectif immédiatement

Vente d'alcool interdite passé minuit: les restos et les micro-brasseries s'ajoutent aux bars

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Comme il l'avait annoncé mardi concernant les bars, le ministre de la Santé  et des Services sociaux, Christian Dubé, vient d'ajouter les restaurants et les micros-brasseries à la liste des établissements qui ne pourront plus servir d'alcool à leurs clients passé le coup de minuit.

La mesure est effective dès aujourd'hui, a-t-il indiqué en point de presse de début d'après-midi, flanqué du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda.

S'il sent que les Québécois en général ont entendu « notre appel » lancé mardi par le premier ministre Legault et lui-même, le ministre Dubé invite quand même la population, à « faire attention » avec l'arrivée du week-end  et ne pas prendre avantage de celui-ci « pour faire des partys. »

Il a indiqué que les autorités allaient suivre la situation de « très très près et que s'il faut passer à l'orange [niveau d'alerte modérée], on va le faire. »

Christian Dubé a tenu à préciser que ce sont les interventions policières qui font la différence entre les paliers du système d'alerte régional « pas les restrictions aux citoyens. »

S'il est content du nombre de tests qui sont administrés quotidiennement, il a avoué que « la gestion de la file » des personnes qui désirent passer les tests de dépistage doit être « travaillée » pour éviter les attentes de plusieurs heures qu'il trouve « inacceptables. »

Quant au Dr Arruda, il estime, malgré ce que prétendent les partis d'Opposition à l'Assemblée nationale, qui a repris du service cette semaine,  qu'il est trop tôt pour dire que nous sommes dans une deuxième vague » de propagation de la COVID-19.

Excuses publiques
Après l'avoir fait personnellement au téléphone, le ministre Dubé a profité de ce point de presse pour s'excuser publiquement envers la coiffeuse de Thetford Mines qu’il avait accusé mardi d’avoir propagé la COVID-19 de façon délibérée.

« J'ai trouvé l'incident très malheureux. C'est moi le responsable. C'est mon interprétation de ce que j'ai lu dans un article », a dire Christian Dubé qui n'a pas cherché à faire porter le chapeau de la bévue sur quiconque dans son entourage.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.