Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Un passeport vaccinal au Québec dès le 1er septembre

durée 15h00
8 juillet 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Un passeport vaccinal devrait être instauré au Québec à partir du 1er septembre prochain, selon ce qu'a annoncé Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, en conférence de presse aujourd’hui.

« À partir de septembre, tout le monde aura eu la possibilité de se faire vacciner contre la COVID-19, alors à ce moment-là, nous allons adopter une nouvelle stratégie qui repose sur le passeport vaccinal », a-t-il indiqué. 

Aussi, le gouvernement a assuré qu’il continuerait d’agir en fonction de la situation épidémiologique. Cela signifie que ce passeport ne devrait être utilisé que dans les lieux où la transmission et les risques d'éclosion sont élevés et qu’il ne serait mis en place que pour des services jugés non essentiels. 

« On ne sait pas, pour le moment, comment sera la situation. Cependant, au lieu de fermer des secteurs, on va limiter leur accès aux personnes qui ne seront pas doublement vaccinées, cela afin d’éviter des éclosions. »

Il y a deux catégories de lieux, ceux avec un risque élevé d’éclosion (salle de sport, bars, espaces de sports en équipe, etc. ) et ceux à risque modéré (salle de spectacles, auditoires sportifs, etc.).

« Cela nous permettra d'avoir une approche plus ciblée et de déployer des mesures spécifiques pour garder les secteurs économiques ouverts. Le passeport vaccinal devient un instrument de plus dans la gestion des cas et des contacts. »

Pour le ministre Christian Dubé, cette alternative au confinement est une très bonne nouvelle pour la société, l’éducation, l’économie et le réseau de la santé. Cela, en support à la vaccination évidemment.

Par conséquent, les gens qui seront adéquatement vaccinés (deux doses) pour conserver une vie normale en cas d’éclosion. Cependant, ceux qui refusent de se faire vacciner doivent savoir qu’ils pourraient avoir à s’isoler ou être privés de certaines choses s’il y a un risque d’éclosion ou de transmission dans leur milieu.

Cette décision repose sur la volonté du gouvernement Legault de se préparer pour l'automne et d’éviter absolument un nouveau confinement généralisé. « Pour que la rentrée scolaire et le retour de vacances se passent bien, il faut qu’une bonne proportion de la population ait ses deux doses de vaccin. »

Appel aux jeunes de 18 à 30 ans 
Christian Dubé s’est également adressé directement aux jeunes de 18 à 30 ans, chez qui la couverture vaccinale reste encore faible. 

« Pour plusieurs, il n' y a pas de sentiments d’urgence. Mais je vous le dis, ça devient urgent de faire votre première dose en juillet si vous voulez être adéquatement vacciné au 1er septembre. N’attendez pas de vous faire refuser aux bars ou ailleurs, prenez votre rendez-vous. »

Match des Canadiens
Le ministre de la Santé et des Services sociaux a également profité de l’occasion pour adresser un mot à l’équipe des Canadiens de Montréal suite au dernier match pour la finale de la coupe Stanley qui a eu lieu hier.

« Je félicite les Canadiens pour cette belle fin de saison et je les remercie. Je dis aux joueurs que vous nous avez fait du bien, surtout après cette année et on était fiers ! »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

durée Hier 10h00

Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...

11 août 2022

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...