Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Des assouplissements pour le milieu culturel et le sport non amateur

durée 14h00
30 septembre 2021
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, accompagné de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et du directeur de la Santé publique, Horacio Arruda, a annoncé des assouplissements concernant le milieu culturel et le sport non amateur.

M.Dubé prévient toutefois que bien qu’il y avait des annonces aujourd’hui, il ne fallait pas s’attendre à une série d’assouplissements dans les prochaines semaines.

« Je vous le dis tout de suite. Il ne faut pas crier victoire parce qu’il faut rester prudent. Le mois d’octobre a aussi ses défis. Donc, je vous dis d’un côté, bravo très beau mois de septembre, belle réussite, mais on le sait qu’il va y avoir plus de contacts à l’intérieur du mois d’octobre », ajoute-t-il.

Toutes ces nouvelles directives concernent les personnes adéquatement vaccinées (2 doses). Le ministre indique qu’ils veulent que ces Québécois « puissent continuer à retrouver ce qu’on appelle une certaine normalité. »

Assouplissements à partir du vendredi 8 octobre :

– Les salles de spectacles, de cinéma, où les personnes ont des places assignées assises pourront remplir leurs salles à pleine capacité ;

– À l’extérieur, il n’y a plus de limites de spectateurs et plus de section, lorsqu’il s’agit de représentations assises ;

– Les congrès, les conférences, les assemblées, les réunions, les cérémonies de graduation ou de reconnaissance, les allégements vont s’appliquer, mais toujours à condition que le passeport vaccinal et le masque soient présents ;

– Les orchestres, les harmonies et les chorales pourront reprendre leurs activités avec un maximum de 100 participants sur scène. Les personnes qui chantent et qui jouent d’un instrument à vent devront respecter une distance de 2 mètres et tous les autres d’un mètre ;

– Les plateaux de tournage pourront recevoir du public en vertu des mêmes normes que les salles de spectacles.

Cela fait près de 19 mois que les salles n’avaient pas l’autorisation de les remplir à pleine capacité. Ces endroits ont été choisis, car ce sont des lieux où il y a peu de transmissions.

Le gouvernement rappelle que le passeport vaccinal et le port du masque obligatoire dans ces lieux sont une voie de passage pour pouvoir remplir nos salles au complet .

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

durée Hier 10h00

Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...

11 août 2022

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...