Publicité

12 janvier 2022 - 14:00 | Mis à jour : 14:16

Le premier ministre attend de voir les détails

« Contribution santé » pour les non vaccinés : Trudeau refuse de se prononcer

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Justin Trudeau et son ministre de la Santé, Yves Duclos ont refusé aujourd’hui de se prononcer sur la décision du gouvernement Legault d’imposer une « contribution santé » aux adultes non vaccinés, soulignant à plusieurs reprises qu’Ottawa attend d’avoir les détails de cette mesure.

Lors d’une conférence de presse pour faire le point sur progression du variant Omicron, M. Trudeau a mentionné que Québec l’a rassuré à l’effet que les modalités respecteront la Loi canadienne sur la santé, mais il s’est montré très prudent.

Même si le fédéral a lui-même déjà serré la vis aux récalcitrants à la vaccination en imposant notamment l’obligation d’être vaccinés aux fonctionnaires, le premier ministre a refusé de dire s’il est en faveur du principe même de taxer les non-vaccinés.

« Les détails sont importants, a insisté Justin Trudeau. On doit connaître exactement les mesures mises de l’avant et il y a du travail à faire là-dessus. Ce n’est pas pour éviter de répondre. On a besoin de savoir quels seront les modalités de cette proposition de Québec pour s’assurer que ce sera efficace et que ce soit en lien avec les principes et les valeurs qui nous sont chères.»

Ottawa n’a pas entièrement ouvert la porte à cette taxation des soins de santé, mais ne l’a pas fermée non plus.

« Les différentes juridictions et gouvernements ont raison de regarder comment on peut amener les gens à se faire vacciner », a ajouté le premier ministre, sans aller plus loin.

Vaccination des enfants

Autant M. Trudeau que M. Duclos ont incité à nouveau les Canadiens à se faire vacciner, y compris les enfants.

Moins de 50 % des 6 à 12 ans sont présentement vaccinés au pays et le premier ministre s’est adressé directement à eux.

« Je sais que vous êtes nombreux à faire encore l’école en virtuel à la maison et que vous avez fait beaucoup de sacrifices. Vous avez fait des efforts pendant les Fêtes. Vous n’avez pas pu voir vos amis ni la parenté. Ce n’est pas facile, mais il faut vous faire vacciner. Ça vous protège vous et votre famille. Et ça aide les travailleurs de la santé. Il faut continuer à faire tout notre possible pour traverser cette période difficile. »

Enfin sur la scène économique, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il prolonge le délai de remboursement du compte d’urgence pour les entreprises admissibles jusqu’à la fin de 2023.

« Nous continuons à être là pour vous et nous allons continuer à vous aider durant le temps qu’il faudra, a déclaré Justin Trudeau. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.