Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Manifestation contre les mesures sanitaires

Risques de grabuge: ce sera tolérance zéro, dit le gouvernement

durée 08h00
4 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Les forces policières ont mis en place un dispositif de sécurité pour bloquer tous les accès à l’Assemblée nationale jeudi, en prévision de manifestations contre les mesures sanitaires. 

Les agents s’activaient en après−midi pour restreindre la circulation dans le périmètre entourant le parlement. 

Après la manifestation d’Ottawa, des camionneurs opposés aux mesures sanitaires visent en effet à prendre d’assaut le périmètre de l’Assemblée nationale, où se déroulera aussi à proximité le Carnaval à compter de vendredi.

Devant l’Assemblée, une vingtaine de manifestants étaient réunis et certains assemblaient une scène.   

L’esplanade devant le parlement a été complètement interdite à la circulation.  

Des camions−citernes de la Ville de Québec ont été garés deux par deux pour servir de bélier à plusieurs carrefours. 

On les retrouvait notamment à l’angle de l’avenue Honoré−Mercier, qui mène devant le parlement, mais aussi plus bas sur la rue Saint−Louis, dans le Vieux−Québec, et plus haut sur la Grande−Allée.

Des barrages escamotables ont également été dressés sur la rue derrière le parlement. 

«On ne tolérera aucun grabuge», a lancé le premier ministre François Legault jeudi matin.

«Les citoyens doivent être capables de fonctionner normalement. Faut que la société continue de fonctionner normalement», a−t−il ajouté en conférence de presse à Sherbrooke en après−midi.  

«On ne tolérera aucun débordement, aucune infraction aux règlements municipaux, aucune forme d’intimidation ou de violence, soyons très clairs là−dessus», a renchéri la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault. 

L’opposition n’a pas réussi à savoir toutefois quelle sera la stratégie pour éviter une occupation ou un blocus prolongé de la Vieille−Capitale.  

«Je n’ai pas entendu ce qu’elle va faire pour empêcher les camions de ’jammer’ Québec», a dit le député libéral Jean Rousselle. 

«On ne peut pas se permettre de vivre la même situation qu’à Ottawa. Québec ne peut pas être paralysée pendant plusieurs jours. La ministre peut−elle nous assurer que le scénario d’Ottawa, ça n’arrivera pas ici, à Québec?»

Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 6h00

Le Parti conservateur du Canada a recueilli le plus d'argent en 2021

C’est le Parti conservateur du Canada (PCC) qui a recueilli le plus d'argent parmi tous les partis politiques fédéraux en 2021, rapportant 26,4 millions $ en dons. Cette somme a été amassée en dépit de l’année tumultueuse du parti qui s'est terminée par une défaite électorale et, plus tard, par le départ du chef, Erin O'Toole. Les états ...

29 juin 2022

Québec annonce 3000 logements sociaux et abordables

Alors que le manque de logements frappe durement, Québec annonce la construction de 3000 logements sociaux et abordables, avec la contribution de partenaires. Québec y consacrera 395 millions $, soit 350 millions $ pour la construction de 2000 logements abordables et sociaux d'ici trois ans. Le tout sera réalisé par le Fonds immobilier de ...

27 juin 2022

COVID-19: la réponse du Canada parmi les meilleures au monde, selon une étude

Le Canada a mieux géré les deux premières années de la pandémie de COVID-19 et a mieux résisté aux bouleversements qui ont suivi que plusieurs autres pays dotés d'une infrastructure de soins de santé et économique comparable, selon une nouvelle étude. La recherche, publiée lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne, attribue la ...