X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Québec annonce son plan de déconfinement

durée 14h00
8 février 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le premier ministre du Québec a finalement, sous la recommandation de la Santé publique, dévoilé le plan de déconfinement graduel qui se déroulera jusqu’au 14 mars.

Par contre, le passeport vaccinal sera toujours d’actualité et le gouvernement n’a toujours pas décidé du moment où il serait retiré, a déclaré François Legault, qui avait été clair, il y a plusieurs mois, que ce serait la dernière mesure qui serait abolie.

Comme à l'habitude lors de ces conférences de presse, il était flanqué de son ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national par intérim de la Santé publique, Dr Luc Boileau. Ce dernier livrera demain un point de presse statistique sur la situation de la COVID-19.

Assouplissements à venir
À compter du samedi 12 février, il n’y aura plus de limite légale du nombre de personnes permises dans les résidences familiales. Toutefois, la Santé publique recommande dans les rassemblements privés d’avoir un maximum de 10 personnes ou trois bulles familiales.

Également, dans les restaurants, la limite de 10 personnes ou trois bulles familiales est obligatoire en tout temps. La capacité d’accueil est toujours de 50 %.

À partir du lundi 14 février, les matchs sportifs locaux, autant chez les jeunes que chez les adultes, pourront reprendre. Les spectateurs seront acceptés à nouveau dans les gradins à 50 % de leur capacité ou de 250 personnes. Les spectacles extérieurs pourront accueillir un maximum de 5 000 personnes. Comme annoncé la semaine dernière, les gyms et les spas ouvriront à 50 % de leur capacité.

Les commerces pourront à nouveau ouvrir sans être limités par le nombre de clients à l’intérieur dès le 21 février. Les salles de spectacles devront toujours respecter le 50 % de capacité, mais la limite de 500 spectateurs sera levée. Il en va de même pour les lieux de culte où la limite de 250 personnes passera à 500 personnes.

Le 28 février, les tournois et les compétitions sportives seront de retour. Le télétravail obligatoire deviendra une recommandation. Les lieux de culte et les salles de spectacle, à l’exception du Centre Bell et du Centre Vidéotron, pourront combler toutes les places. Les bars et les casinos auront l’autorisation d’ouvrir leur porte à 50 % de leur capacité, mais la danse et le karaoké seront toujours interdits.

Finalement, le 14 mars, les amateurs de danse et de karaoké pourront reprendre leur passe-temps. Les salles de spectacle, les lieux de culte, les gyms, les spas, les bars, les cinémas n’auront plus de limite de personne.

Les CHSLD et les RPA
Pour les personnes dans les résidences de personnes âgées qui mangent à la cafétéria, il est toujours permis d’avoir 4 personnes à la fois. Dans les CHSLD, un proche aidant est accepté, tandis que dans les RPA c’est un maximum de deux.

À partir de ce samedi, tous les visiteurs avec le passeport vaccinal pourront entrer et voir leurs proches.

Retour à la vie « normale » et gestion des risques

M. Legault indique qu’avec ce plan, les Québécois reviendront dans un semblant de « vie normale ». Il mentionne qu’il y a de fortes chances que le nombre d’hospitalisations augmente à nouveau dans les prochains mois avec cette levée de mesures.

Finalement, ce sera aux gens de déterminer les risques qu’ils prennent et ce qu’ils sont prêts à tolérer.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...

durée Hier 6h00

Ottawa donne le coup d'envoi à des consultations sur les langues officielles

Le gouvernement fédéral a lancé mardi les consultations publiques qui mèneront à l’élaboration du prochain plan d’action en matière de langues officielles devant s’échelonner de 2023 à 2028. La ministre de Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, a qualifié ce futur plan de «principal véhicule de mise en œuvre» du projet de loi C−13 de ...

19 mai 2022

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...