Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Prochaines négociations

Secteur public: les trois centrales tentent de reconstituer un front commun

durée 16h00
9 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Les trois centrales syndicales s’affairent présentement à tenter de reconstituer un front commun en vue de la prochaine négociation du secteur public.

Les ficelles ne sont pas attachées, mais, pour le moment, les discussions ont cours entre la CSN, la CSQ et la FTQ. 

Mais un éventuel front commun pourrait être élargi à d’autres organisations syndicales du secteur public. Certains y sont ouverts, d’autres moins.

En entrevue mercredi, la présidente de la CSN, Caroline Senneville, a affirmé que les discussions à trois étaient même «avancées» au sujet d’un pacte de non−maraudage intersyndical qui mènerait à un front commun.

Le président de la CSQ, Éric Gingras, a confirmé l’existence de discussions à trois, pour le moment. Quant à savoir s’il sera élargi à d’autres organisations, il rappelle que ce ne sont pas les chefs syndicaux qui vont décider, mais les instances qui représentent les membres.

Le président de la FTQ, Daniel Boyer, croit, lui, en «la plus grande alliance possible» dans les secteurs public et parapublic. Il se dit donc ouvert à la présence d’autres organisations syndicales au sein d’un éventuel front commun.

L’APTS, par exemple, aimerait faire partie d’un front commun. Son président Robert Comeau croit que les syndicats ont intérêt à faire preuve de solidarité, non seulement dans les négociations du secteur public, mais aussi face à la refondation annoncée du système de santé.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Les députés du PQ n'ont pu entrer au Salon bleu aujourd'hui

Les trois députés du Parti québécois (PQ) n'ont pas pu entrer au Salon bleu jeudi matin, à l'Assemblée nationale. La sergente d'armes de l'Assemblée nationale leur a bloqué l'accès parce qu'ils n'avaient pas prêté serment au roi Charles III. Entre-temps, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Nathalie Roy, faisait une mise au point ...

30 novembre 2022

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...

30 novembre 2022

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, va maintenir l'école à trois vitesses

Le nouveau ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, accepte l'école à trois vitesses. Il continuera de financer le privé, le public sélectif et le public régulier. Le mouvement École ensemble dénonce depuis des années l'écrémage des élèves fait par le privé et certaines écoles publiques au détriment du public régulier. En mêlée de presse à ...