Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata évoque son état de santé

Denis Tardif ne sollicitera pas un autre mandat

durée 16h00
15 avril 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) de Rivière-du-Loup-Témiscouata à l'Assemblée nationale, Denis Tardif, a annoncé aujourd'hui par communiqué qu'il ne sollicitera pas un second mandat l'automne prochain.

« En 2018, je suis allé cogner à chacune des 7 000 portes de notre belle circonscription. Je voulais être à l'écoute de notre monde. Ce fut ma base pour mener à bien mon mandat à l'Assemblée nationale. Je suis fier du chemin parcouru ».

Les enjeux du comté, M. Tardif affirme qu'il les connaissait par cœur. Il avait un objectif très clair : répondre aux aspirations de la population.

« Pensons à l'importance de compléter les travaux de l'autoroute Claude-Béchard. C'est maintenant chose faite à l'avantage de la sécurité des utilisateurs ».

Avec ses collègues ministres, le député estime qu'il a pris les moyens pour améliorer la qualité de vie de chacun dans ce qu'il qualifie de la plus belle région du Québec : la construction de la plus grande maison des aînés au Bas-Saint-Laurent, la construction d'une résidence pour aînés à L'Isle-Verte, une toute nouvelle école à Rivière-du-Loup, le financement des deux traversiers privés : l'Héritage à Trois-Pistoles et le Corégone à Témiscouata-sur-le-Lac.

En santé, le député rappelle aussi qu'il a obtenu l'ajout de chaises en hémodialyse au GHRGP.

Parmi l'amélioration d'infrastructures sportives et de loisirs, il y a également la rénovation de la piscine régionale des Basques, le camping de la plage à Pohénégamook et l'ajout du financement pour la réalisation des Jeux du Québec au profit du comité de Rivière-du-Loup.

« Ce fut un mandat rempli de vraies belles annonces dans toutes les municipalités. Mon équipe et moi avons été à l'œuvre en permanence pour bien représenter la circonscription et livrer la marchandise. C'est ce que nous avons fait en annonçant 241 nouvelles places en CPE. Il s'agit d'un grand pas dans la bonne direction pour améliorer notre milieu de vie ».

Le député Denis Tardif ajoute qu'il aurait souhaité poursuivre sur cette lancée, mais son état de santé est venu mettre un frein à cet élan.

« Malheureusement, ma condition ne me permet pas de repartir pour un autre 4 ans. C'est une situation qui me joue des tours depuis plusieurs années. J'ai tout donné et maintenant, je dois prendre du recul pour récupérer. En conséquence, je préfère ne pas solliciter un nouveau mandat. Ce fut un grand privilège de porter votre voix à l'Assemblée nationale et je vous remercie encore pour votre collaboration au cours des dernières années ».

À l'annonce de son départ, monsieur Tardif a également à remercier l'ensemble de la population.

« Merci aux citoyennes et aux citoyens des MRC de Rivière-du-Loup, du Témiscouata et des Basques. Je souligne la présence constante et le soutien des gens d'affaires tout au long de mon mandat. Je félicite aussi les organismes communautaires et les nombreux bénévoles qui donnent de leur temps. Ce sont les forces vives de nos communautés ».

De son côté, le premier ministre, François Legault, tient à saluer le travail et l'engagement de Denis Tardif.

« Je le remercie d'avoir été à nos côtés pour la campagne de 2018. Nous avions besoin d'un homme d'expérience comme lui pour amorcer le changement dont le Québec avait besoin. Il a été un député dévoué à faire avancer les dossiers de sa circonscription. Merci pour tout Denis! »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...

durée Hier 15h00

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, va maintenir l'école à trois vitesses

Le nouveau ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, accepte l'école à trois vitesses. Il continuera de financer le privé, le public sélectif et le public régulier. Le mouvement École ensemble dénonce depuis des années l'écrémage des élèves fait par le privé et certaines écoles publiques au détriment du public régulier. En mêlée de presse à ...

durée Hier 10h00

Discours inaugural: Legault veut s'attaquer au déclin du français

Le premier ministre François Legault mise sur un meilleur contrôle de l'immigration pour freiner le déclin du français à Montréal, une situation qu'il qualifie de «dramatique». Son objectif serait d'accueillir au Québec une immigration 100 % francophone, d'ici 2026. «C'est ça qu'on doit viser», en ce qui a trait aux immigrants de la catégorie ...