Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Voie de contournement

Lac-Mégantic: «manque de compassion dramatique» du fédéral, selon le Bloc

durée 09h00
20 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral manque de «compassion» envers les citoyens de Lac−Mégantic, qui attendent toujours une voie de contournement, presque 10 ans après la catastrophe ferroviaire qui a fait 47 morts. 

Le chef bloquiste Yves−François Blanchet a ainsi déploré mardi les retards et l’explosion des coûts dans la réalisation de ce tracé qui contournerait le centre−ville de la municipalité ravagée à l’été 2013 par l’explosion du train de la Montreal Maine and Atlantic. 

La semaine dernière, le gouvernement Legault déplorait être tenu à l’écart du dossier alors qu’il doit assumer 40 % de la facture et que les coûts ont explosé.  

«Ça me met un peu en maudit», a affirmé Yves−François Blanchet, en mêlée de presse à l’hôtel de ville de Québec, où il rencontrait le maire Bruno Marchand. 

Selon le chef bloquiste, les Méganticois sont en droit d’obtenir cette voie de contournement. Il accuse les gouvernements fédéraux successifs de faire traîner les choses et de repousser les décisions aux mandats suivants. 

«Un ministre des Transports après l’autre à Ottawa étire et tergiverse, avec un manque de compassion dramatique envers les citoyens de Lac−Mégantic», a tonné M. Blanchet. 

En 2018, on estimait le coût de la déviation de la voie ferrée à 133 millions $, mais le gouvernement Trudeau a réservé une somme de 237 millions $ dans son dernier budget.  

«Si on veut que ça arrête de coûter plus cher, eh bien, qu’on se déniaise et qu’on la fasse», a−t−il déploré.

La semaine dernière, lors d’une annonce dans une usine de Lac−Mégantic, le premier ministre François Legault avait pressé le fédéral de faire aboutir rapidement le dossier et de négocier serré avec le Canadien Pacifique.

Il avait dit qu’il avait du mal à obtenir «des informations sur les coûts mis à jour». Il avait ajouté que son gouvernement «est ouvert à regarder le dossier pour contribuer davantage», une fois qu’il aurait obtenu tous les chiffres.

La nouvelle voie ferrée contournerait le centre−ville de Lac−Mégantic. Elle serait d’une longueur de 12,5 km et passerait par Nantes, la périphérie de Lac−Mégantic et Frontenac.

Le 6 juillet 2013, un train de wagons−citernes remplis de pétrole garé Nantes, en hauteur, a dévalé une longue pente en raison de la défaillance de son système de freinage et a déraillé dans la courbe qui traverse le centre−ville de Lac−Mégantic, provoquant l’explosion des wagons qui se télescopaient. 

Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...