Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Carol-Ann Kack travaillera afin d’améliorer la qualité de vie des aînés

La candidate solidaire dans Rimouski prend un premier engagement

durée 10h00
2 mai 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La candidate solidaire dans Rimouski, Carol-Ann Kack, a lancé sa campagne en dévoilant une première priorité électorale.

Accompagnée du porte-parole de son parti Gabriel Nadeau-Dubois, Madame Kack a indiqué que ce sera la qualité de vie des aînés.

« La pandémie nous a montré qu’il faut mieux prendre soin des aînés. Il faut construire un Québec où tous les aînés vivent dans la dignité. Il faut que les aînés du Québec puissent vieillir à la maison. Ce n’est pas normal que tant de gens au Québec aient peur de vieillir. Carol-Ann s’engage aujourd’hui à mettre la solidarité intergénérationnelle au cœur de sa campagne dans Rimouski», déclare Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de Québec solidaire.

La candidate solidaire souhaite notamment faciliter la création de maisons intergénérationnelles dans la région pour permettre aux personnes âgées de rester plus longtemps à la maison avec leurs proches.

Elle s’est engagée à défendre la mise en place d’un programme national et uniforme afin d’encadrer la création de maisons intergénérationnelles sur l’ensemble du territoire québécois. Ce programme comporterait des subventions aux particuliers voulant acheter, transformer ou bâtir des maisons intergénérationnelles.

Carol-Ann Kack, qui a été officiellement investie samedi comme candidate du parti dans la circonscription de Rimouski, dit avoir été touchée de très près par ces enjeux lorsqu’elle est devenue aidante naturelle. À la suite d’un AVC, son père a dû être placé dans une ressource intermédiaire dans une MRC voisine en raison du manque de places à Rimouski.

« Ce sont nos aînés qui ont bâti le Québec et ils méritent de vivre dignement. Beaucoup trop de gens doivent faire le choix déchirant que ma famille a dû faire, je connais malheureusement trop bien cette réalité. Je me suis engagé en politique notamment pour mettre de l’avant cette question. Il est temps qu’on s’occupe de la qualité de vie de nos aînés, on doit et on peut faire mieux au Québec», affirme Carol-Ann Kack, candidate solidaire de Rimouski.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...