Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Concernant le handicap neuromoteur grave

Projet de loi sur l'aide médicale à mourir: Dubé retire un article controversé

durée 14h00
26 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le ministre de la Santé s’incline devant les critiques et accepte de retirer un article controversé de son projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir (AMM).

Christian Dubé a annoncé jeudi en point de presse à l’Assemblée nationale qu’il renonçait à élargir l’AMM aux personnes souffrant d’un handicap neuromoteur grave, comme la quadriplégie.

Le ministre a expliqué qu’il avait entendu les préoccupations des partis d’opposition à ce sujet, et qu’il retirait l’article pour ne pas faire «déraper» le projet de loi.

La veille, les partis d’opposition avaient réagi avec étonnement au dépôt du projet de loi 38, en insistant sur le fait que jamais la question des handicaps n’avait été débattue au Québec.

Ils ont qualifié cet article dans le projet de loi de «lapin sorti du chapeau» du ministre, dénonçant plus tard le travail «brouillon» de Christian Dubé dans ce dossier excessivement délicat.

Jeudi, M. Dubé s’est défendu d’avoir commis une erreur, disant avoir écouté le Collège des médecins qui «poussait beaucoup» pour que les handicaps neuromoteurs graves soient inclus dans le projet de loi.

«Il y a un flou juridique entre le fédéral et le Québec qui est très malaisant pour les médecins, a−t−il déclaré. Si mon erreur c’est d’avoir écouté ce que les gens vivent sur le terrain..., voilà.»

Le projet de loi 38 vise dans l’ensemble à permettre aux personnes atteintes d’Alzheimer, par exemple, de faire une demande anticipée pour l’AMM, ce qui fait l’objet d’un consensus au Québec.

Pour l’heure, il faut être apte à consentir au moment d’obtenir l’AMM, sauf exception.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...

durée Hier 15h00

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, va maintenir l'école à trois vitesses

Le nouveau ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, accepte l'école à trois vitesses. Il continuera de financer le privé, le public sélectif et le public régulier. Le mouvement École ensemble dénonce depuis des années l'écrémage des élèves fait par le privé et certaines écoles publiques au détriment du public régulier. En mêlée de presse à ...

durée Hier 10h00

Discours inaugural: Legault veut s'attaquer au déclin du français

Le premier ministre François Legault mise sur un meilleur contrôle de l'immigration pour freiner le déclin du français à Montréal, une situation qu'il qualifie de «dramatique». Son objectif serait d'accueillir au Québec une immigration 100 % francophone, d'ici 2026. «C'est ça qu'on doit viser», en ce qui a trait aux immigrants de la catégorie ...