Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bouclier anti-inflation

Québec instaure un plafond d'augmentation de 3 % à plusieurs tarifs

durée 15h14
16 novembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement Legault déploie un nouveau volet du bouclier anti-inflation qu’il avait promis en campagne électorale.

Cette fois, c’est un plafond de 3 % imposé à l’indexation de nombreux tarifs de services gouvernement. Ces tarifs, qui sont liés au taux d’inflation, auraient subi des augmentations dépassant les 6 % sans cette mesure.

Le plafond s’applique à des tarifs dont l’indexation était prévue à compter du 1er janvier, notamment les permis de conduire, l’immatriculation, la contribution payée dans les CHSLD et les frais pour une chambre privée ou semi-privée à l’hôpital.

Selon le ministre des Finances, Eric Girard, qui a procédé à cette annonce mercredi, la différence entre l’indexation de 3 % et celle qui aurait été liée au taux d’inflation se traduira par un manque à gagner d’un peu plus de 330 millions $ dans les coffres de l’État.

D’autres plafonnements à 3 % sont prévus pour les tarifs qui doivent être indexés d’ici au 30 juin prochain. L’un d’entre eux est déjà connu puisque le gouvernement Legault a déjà fait part de son intention d’imposer ce plafond aux tarifs d’électricité d’Hydro-Québec.

Un projet de loi doit être déposé à cet effet au cours des prochaines semaines. Le ministre Girard a prévu maintenir ce plafonnement durant quatre ans. 

Cette mesure vient s’ajouter au versement de montants uniques que Québec a prévu verser aux contribuables gagnant moins de 100 000 $ d’ici la fin de l’année.

Les montants seront de 600 $ pour ceux dont le revenu net est inférieur à 50 000 $ et de 400 $ pour ceux dont le revenu net se situe entre 50 000 $ et 100 000 $.

Dans ce dernier cas, la dépense est de l’ordre de 3,5 milliards $ et touchera quelque 6,5 millions de contribuables.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 décembre 2022

Les députés du PQ n'ont pu entrer au Salon bleu aujourd'hui

Les trois députés du Parti québécois (PQ) n'ont pas pu entrer au Salon bleu jeudi matin, à l'Assemblée nationale. La sergente d'armes de l'Assemblée nationale leur a bloqué l'accès parce qu'ils n'avaient pas prêté serment au roi Charles III. Entre-temps, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Nathalie Roy, faisait une mise au point ...

30 novembre 2022

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...

30 novembre 2022

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, va maintenir l'école à trois vitesses

Le nouveau ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, accepte l'école à trois vitesses. Il continuera de financer le privé, le public sélectif et le public régulier. Le mouvement École ensemble dénonce depuis des années l'écrémage des élèves fait par le privé et certaines écoles publiques au détriment du public régulier. En mêlée de presse à ...