Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Assemblée nationale du Québec

Les députés du PQ n'ont pu entrer au Salon bleu aujourd'hui

durée 15h00
1 décembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Les trois députés du Parti québécois (PQ) n'ont pas pu entrer au Salon bleu jeudi matin, à l'Assemblée nationale.

La sergente d'armes de l'Assemblée nationale leur a bloqué l'accès parce qu'ils n'avaient pas prêté serment au roi Charles III.

Entre-temps, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Nathalie Roy, faisait une mise au point pour souligner qu'il appartenait aux élus de changer les règles, et non à la présidence.

Plus tôt, le premier ministre François Legault a réitéré l'intention de son gouvernement de légiférer la semaine prochaine pour abolir l'obligation pour les députés de prêter serment au roi. M. Legault a affirmé que des avis juridiques avaient guidé sa décision de respecter les règles actuellement en vigueur.

Quant au député du Parti libéral (PLQ) André Fortin, il a dit qu’il n’a pas été ravi lui non plus de prêter allégeance à Charles III, mais qu'il a voulu respecter les règles en place.

Québec solidaire (QS) a pour sa part dit souhaiter que la présidente de l'Assemblée nationale laisse les députés du PQ siéger jeudi.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

27 janvier 2023

Québec forme un «groupe d'action» interministériel sur la langue française

Le gouvernement Legault annonce la formation d'un «groupe d'action» interministériel sur la langue française, pour trouver des moyens de freiner le « déclin » de la langue au Québec. Le ministre de la Langue française, Jean-François Roberge, en a fait l'annonce vendredi matin en marge du caucus présessionnel de la Coalition avenir Québec (CAQ) à ...