Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En créant une nouvelle agence santé, Dubé se déresponsabilise, accusent les libéraux

durée 10h12
25 janvier 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

La création d'une nouvelle structure en santé permettra au ministre Christian Dubé de se déresponsabiliser.

C'est du moins ce qu'anticipent les libéraux, qui sont réunis cette semaine en caucus présessionnel à Lac-Beauport, au nord de Québec.  

Ils accueillent mal l'idée d'un projet de loi créant Santé Québec, une entité séparée du ministère qui serait responsable de coordonner les activités du réseau.

M. Dubé a fait valoir en entrevue au Devoir qu'une telle agence permettra d'éviter des drames comme celui qu'a vécu Andrée Simard.

La veuve de l'ex-premier ministre Robert Bourassa a été privée de soins palliatifs pendant trois jours avant sa mort.

Selon le porte-parole libéral en santé, André Fortin, il est «incroyablement cynique» de prétendre que ces situations-là ne se produiraient plus s'il y avait «un PDG d'agence».

«C'est une solution de fonctionnaire qui décharge le ministre de ses responsabilités», a-t-il dénoncé en mêlée de presse, mercredi.

«Je ne peux pas croire que la solution en santé en ce moment, c'est de mettre une boîte de plus dans l'organigramme du ministère de la Santé. La solution, c'est de recruter plus de monde», a-t-il ajouté.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

27 janvier 2023

Québec forme un «groupe d'action» interministériel sur la langue française

Le gouvernement Legault annonce la formation d'un «groupe d'action» interministériel sur la langue française, pour trouver des moyens de freiner le « déclin » de la langue au Québec. Le ministre de la Langue française, Jean-François Roberge, en a fait l'annonce vendredi matin en marge du caucus présessionnel de la Coalition avenir Québec (CAQ) à ...