Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les dépenses de fonctionnement totales de l'ensemble des services de police au Canada se sont élevées à 18,5 milliards $, en dollars courants.

Statistique Canada: les dépenses pour la police ont augmenté de 12 % en un an au pays

durée 10h00
27 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les dépenses de fonctionnement des services de police au Canada ont bondi de 12 % en 2021-2022 par rapport à l’année précédente, selon ce que rapporte Statistique Canada.

L’agence fédérale précise dans des données publiées lundi qu’en 2021-2022, les dépenses de fonctionnement totales de l'ensemble des services de police au Canada se sont élevées à 18,5 milliards $, en dollars courants. Ces dépenses comprenaient les traitements et salaires (67 %), les avantages sociaux (17 %) et les autres dépenses de fonctionnement (16 %).

En tenant compte de l'inflation, les dépenses de fonctionnement totales des services de police se sont élevées à 342 $ par habitant en 2021-2022 au Canada, 8 % de plus qu’à la période précédente.

Une raison importante citée par Statistique Canada pour expliquer ces hausses est la mise en place de la première convention collective pour les membres et les réservistes de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Les paies rétroactives, l'augmentation des salaires et les dépenses liées au régime d'avantages sociaux des employés ont entraîné une hausse des dépenses de fonctionnement totales.

Par ailleurs, le taux de policiers enregistré en 2022 au Canada a poursuivi sa tendance à la baisse amorcée il y a plus d'une décennie. 

Statistique Canada révèle que l’année dernière, il y avait au pays 181 policiers et policières pour 100 000 habitants, soit 1 % de moins qu’en 2021. Même si le 15 mai 2022, il y avait 406 policiers de plus qu’à pareille date en 2021, soit 70 566, la croissance encore plus rapide de la population canadienne a mené à un taux plus bas de policiers.

L’agence fédérale a par ailleurs observé que la représentation des femmes dans l’effectif policier est en constante croissance depuis 1986. Cette année-là, les femmes représentaient un peu moins de 4 % de l'effectif policier total, tandis qu'en l’an dernier, 23 % du nombre total de policiers assermentés étaient des femmes. 

L’an dernier, il y avait 16 008 policières au Canada.

D’autre part, selon les données du Recensement de la population de 2021, la population racisée représentait 26,5 % de la population du Canada. Un an plus tard, parmi les services de police pour lesquels ces renseignements étaient disponibles, 8 % de l'ensemble des policiers et 14 % des recrues au Canada étaient des personnes racisées. À la Gendarmerie royale du Canada, les policiers racisés représentaient 13 % de l'effectif policier; cette proportion s'élevait à 7 % au sein des services de police municipaux.

Entre-temps, l’an dernier, 4 % des policiers ont déclaré être des Autochtones et 4 % ont dit être des recrues.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2024

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...

7 mai 2024

Quatre départs en quelques semaines au cabinet de François Legault

Le premier ministre François Legault perd un quatrième collaborateur en quelques semaines: son directeur des relations médias, Manuel Dionne, qui se joindra à la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).  Ce départ survient après ceux de Vincent Desmarais, d'Isabelle Lewis et de Sébastien Lauzon, tous des membres de la garde ...