Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gain potentiel en TWh

Québec annoncera bientôt des mesures touchant l'efficacité énergétique des bâtiments

durée 18h00
16 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Québec est sur le point d’annoncer des mesures visant l’amélioration de l’efficacité énergétique des résidences.

Le ministre de l’Environnement, Benoit Charrette, a confirmé jeudi en mêlée de presse que «dans les prochains jours, prochaines semaines, il y a des avancées importantes à ce niveau-là qu'on pourra confirmer».

À ses côtés, le ministre de l’Économie, de l’Énergie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a reconnu avoir été très intéressé par l’étude de la firme de recherche Dunsky, selon qui l’amélioration de l’étanchéité des résidences plus âgées représente un potentiel d’économies de 11 à 15 térawatts/heure (TWh), soit l’équivalent de deux fois et demie la production du complexe La Romaine.

L’étude de Dunsky, réalisée pour le compte de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), souligne qu’à elles seules, les maisons rurales construites avant 1960 représentent un gain potentiel de 5,8 TWh.

«Nous devons établir des programmes»

«Quand on regarde le potentiel en termes de térawatts/heure, si je regarde le parc immobilier des maisons construites avant 1960, quand on regarde la consommation en gigajoules de ces maisons-là, c'est le triple (…) des nouvelles maisons construites», a reconnu M. Fitzgibbon.

«C'est clair, comme gouvernement, qu’à la lumière de ça, nous devons établir des programmes», a-t-il à son tour déclaré.

Le plan d’investissement récemment présenté par le président-directeur général d’Hydro-Québec, Michael Sabia, prévoit aller chercher un maigre 3,8 TWh du coté de l’efficacité énergétique et mise d’abord sur l’installation de nouvelles thermopompes, dont l’efficacité s’est grandement améliorée depuis quelques années. Il est donc loin du «gisement», comme le qualifie l’étude de Dunsky, de 11 à 15 TWh disponibles par le seul biais de l’amélioration de l’étanchéité.

«Tant mieux si on peut battre les objectifs de M. Sabia, qui sont très ambitieux en passant, mais définitivement, comme gouvernement, le code du bâtiment, autant dans les rénovations que pour les nouvelles constructions, on doit absolument avoir des programmes pour ça», a répété M. Fitzgibbon.

Des programmes «audacieux», mais coûteux

Pierre Fitzgibbon est demeuré prudent lorsqu’appelé à préciser ses intentions, mais il semble avoir été séduit par les données que lui a présentées l’APCHQ. «Je ne veux pas répondre aujourd'hui sur les moyens qu'on va utiliser, mais clairement, de reconnaître le potentiel incroyable qu'on a dans le parc immobilier du Québec, qui est un parc qui vieillit, c'est sûr que comme gouvernement – et avec M. Charette, quand on regarde les objectifs climatiques, qu'on veut réduire de 37,5 % les GES d'ici 2030 et être carboneutres en 2050 – il va falloir des programmes peut-être plus audacieux.»

Par contre, la question des coûts, dans un contexte de resserrement budgétaire, demeure sensible, rappelle-t-il. «Il faut trouver maintenant ensemble les moyens financiers pour encourager, parce que quand on fait une rénovation (…) on devrait clairement avoir un programme qui devrait être plus incitatif. On n'a pas encore analysé les coûts. Je serais incapable de vous dire de combien on parle pour que le parc soit rajeuni, mais ce sont probablement plusieurs centaines de millions.» 

Les deux ministres ont rencontré les journalistes à l'issue d'une conférence de presse annonçant une participation de 25 millions $ d'Investissement Québec dans la firme Deep Sky qui lancera bientôt des projets de captation et de séquestration du carbone.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Secteur public: le rejet de la FIQ sera-t-il une opportunité pour les autres?

Les deux autres syndicats du secteur public qui n'ont toujours pas renouvelé leur convention collective ne craignent pas «d'effet FIQ» sur leur propre négociation, c'est-à-dire de voir leur propre négociation retardée encore, à cause du rejet de l'entente de principe par les membres de la FIQ. Cela pourrait même représenter une opportunité pour ...

12 avril 2024

Les membres de la FIQ votent jusqu'à minuit sur leur entente de principe

Les 80 000 membres de la FIQ sont appelés à voter jusqu'à 23h59, ce vendredi soir, sur l'entente de principe qui avait été conclue avec Québec quant au renouvellement des conventions collectives. La Fédération interprofessionnelle de la santé a organisé un vote référendaire sur trois jours, mercredi, jeudi et vendredi, après avoir tenu plusieurs ...

12 avril 2024

La vérificatrice générale du Québec enquêtera sur le déploiement de SAAQclic

La vérificatrice générale du Québec a déclenché un audit sur le déploiement de la plateforme numérique de la Société de l'assurance automobile du Québec, SAAQclic, qui a connu de nombreux ratés lors de son lancement à l'hiver 2023. Sur son site web, le bureau de la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, propose un formulaire de contribution ...