Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Négociations 2023

Grève de la FAE: «c'est pas parce qu'on jase qu'on est sur le point de régler»

durée 18h00
12 décembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Après avoir parlé d'«avancées réalisées au cours des dernières heures» lundi soir, la FAE a calmé les ardeurs, mardi, justifiant sa déclaration par le fait que le gouvernement «semble enfin vouloir parler également des demandes syndicales, pas seulement des demandes patronales».

«Ce n'est pas parce qu'on jase qu'on est sur le point de régler», a insisté le vice-président de la Fédération autonome de l'enseignement, Patrick Bydal, mardi, lors d'un point de presse au départ d'une manifestation de ses membres à Montréal.

Les 66 000 enseignants des niveaux primaire et secondaire membres de la FAE sont en grève illimitée depuis le 23 novembre.

Les parties sont donc encore loin d'une entente.

Le changement constaté, «c'est qu'enfin le gouvernement semble vouloir parler à la table de négociation non seulement de ses demandes, mais également des demandes des enseignants».

M. Bydal n'a pas voulu donner de détails sur le contenu de ces négociations sectorielles. «Il y a des discussions sur l'ensemble des priorités.»

Lundi matin, la FAE avait révélé avoir fait une concession, qu'elle qualifiait de très importante, quant à l'affectation du plus grand nombre possible d'enseignants aux classes au mois de juin plutôt qu'à la rentrée en août. Mais elle avait déploré que le gouvernement lui avait répondu qu'il lui fallait faire encore d'autres compromis.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...