Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 décembre 2018 - 09:57

À la fin de cette 10e campagne, environ 200  000 femmes se seront procuré le Mémo-mamo et un million de dollars auront été amassés.

10 ans pour le Mémo-mamo

Par Salle des nouvelles

Jusqu’aux fêtes, Lise Dion, Marie-Claude Barrette et la Société canadienne du cancer (SCC) sensibiliseront les femmes à l’importance du dépistage du cancer du sein. Sous le thème « Parce que je t’aime », la campagne Mémo-mamo aura donc cette année, non pas une, mais deux porte-paroles. Après dix années d’implication auprès de la SCC afin de livrer ce message aux femmes, Lise Dion passera officiellement le flambeau à Marie-Claude Barrette en 2019.

« Le Mémo-mamo de la SCC est un grand succès. À la fin de cette 10e campagne, environ 200000 femmes se seront procuré le Mémo-mamo et un million de dollars auront été amassés et investis en prévention. De 2007 à 2017, le taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein est passé de 59 % à plus de 65 %. Il reste toutefois beaucoup de femmes à convaincre. C’est ce que nous voulons faire ensemble », ont souligné les porte-paroles Lise Dion et Marie-Claude Barrette lors du lancement de la campagne Mémo-mamo.

Attaché à un sac à main ou utilisé comme porte-clés, le Mémo-mamo accroche l’œil et favorise la discussion sur l’importance de la mammographie, un examen à faire tous les deux ans pour détecter tôt le cancer du sein auprès des femmes de 50 à 69 ans. En outre, le but de la SCC est de sensibiliser les femmes à passer une mammographie et faire connaître le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS).

Le Mémo-mamo : un cadeau de Noël qui dit je t’aime

Jusqu’au 11 janvier 2019, les pharmacies Jean Coutu du Québec vendront le Mémo-mamo de la SCC au coût de 5 $ chacun au comptoir des ordonnances. Il sera aussi offert dans les bureaux régionaux de la SCC. Tout l’argent recueilli sera remis à la SCC et réinvesti au Québec.

Le Mémo-mamo est un joli porte-clés pratique. Il démontre clairement de visu et par le toucher que la mammographie est la méthode la plus fiable pour détecter un cancer du sein. La caractéristique unique du Mémo-mamo est ses deux perles de tailles différentes. La plus grosse perle rose pâle, de la taille d’une pièce de 25 cents, représente la bosse qu’une femme peut détecter elle-même. La petite perle fuchsia représente le type de lésion pouvant être décelée à l’aide de la mammographie, laquelle peut être aussi petite qu'une tête d’épingle.

Des œuvres inspirées de 10 histoires de cancer du sein

Pour souligner les dix ans de la campagne Mémo-mamo, la Société canadienne du cancer a invité 10 artistes à soutenir la cause du cancer du sein. Ces artistes ont été jumelés à une personne ayant été touchée de près par le cancer du sein : survivantes, aidants, conjoints, etc. Grâce à leur participation, 10 œuvres hommages ont été dévoilées lors d’un vernissage le 24 novembre et seront mises aux enchères jusqu’au 10 décembre 2018 (memomamo.signaturepro.ca). Les profits de la vente seront remis à la SCC afin qu’elle puisse poursuivre ses activités de sensibilisation auprès des femmes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.