Publicité
28 mars 2019 - 16:10 | Mis à jour : 16:29

Friperie de l’Est : une entreprise d’économie sociale en expansion

 

En assemblée générale annuelle hier soir, Friperie de l’Est a présenté un bilan éloquent de sa dernière année financière, confirmant une fois de plus l’importance de son rôle comme entreprise d’économie sociale et en matière de préservation de l’environnement. L’année 2018 a été marquée, entre autres, par l’expansion de l’entreprise avec l’installation de son centre de tri de la marchandise et de la réception de dons du public.

 

Plus de marchandises traitées et toujours moins de rejets

En 2018, Friperie de l’Est a traité 423 tonnes de vêtements et articles d’usage courant avant de les écouler sur différents marchés, une augmentation de 12.5 % comparativement à l’année précédente (375 tonnes en 2017). Son taux de rejet est passé de 7 % en 2017 à 6 % en 2018, faisant en sorte que 94 % de toute la marchandise reçue a pu être récupérée puis vendue. Depuis l’acquisition d’un bâtiment qui habite le nouveau centre de tri et de réception des dons, la cueillette de meubles faite depuis novembre 2018 est venue stimuler aussi la vente qui se fait au 303 St-Jean Baptiste. En deux mois, de novembre à décembre, c’est 30,932 livres de meubles qui ont été recueillies dans notre MRC et mises en vente à notre Friperie.

Légère hausse des ventes

Avec un chiffre d’affaires de 994,589 $ en 2018, en hausse de 5.32 % par rapport à l’année précédente, Friperie de l’Est est fière d’offrir à sa clientèle un meilleur rapport qualité-prix que ses concurrents en plus de contribuer à la protection de l’environnement en donnant une seconde vie à une grande quantité de marchandises. Les ventes au détail en magasin sont en augmentation de 5.75% Les exportations ont représenté l’an dernier 11 % du chiffre d’affaires de l’entreprise, totalisant 115 611 $ en 2018.

Des bénévoles, donateurs, employés et partenaires au cœur d’une double mission

’équipe de Friperie de l’Est est fière et heureuse que les efforts consentis au cours de la dernière année aient permis non seulement de préserver la qualité de l’environnement, mais également de veiller au mieux-être de toute la communauté grâce à une contribution de 187115 $ versée à l’Association du cancer de l’Est du Québec. Celle-ci est rendue possible grâce à la générosité de la communauté, à la qualité de la marchandise offerte et à la fidélité de la clientèle et des partenaires. Un immense merci à toutes et à tous!

« Une entreprise comme la Friperie s’est bâtie tout au long des 22 dernières années et elle connait la croissance qu’elle a atteint avec une équipe d’employés motivés et des partenaires dévoués à la cause que nous soutenons. Le développement de la dernière année, avec l’ouverture du centre de tri, est l’aboutissement normal de tous ces efforts collectifs. Notre organisation avait besoin de plus d’espace et l’ouverture du centre de tri nous permet d’accroître et de diversifier nos activités. L’objectif étant toujours de maintenir et d’augmenter notre contribution à l’ACEQ, mais aussi de poursuivre le développement du secteur de la ressourcerie. Le tout s’inscrit dans un mouvement québécois de revalorisation et de récupération de biens usagés avec différents partenaires », mentionne Suzanne Verreault, présidente du conseil d’administration.

Une entreprise solidement implantée dans sa communauté

En 2018, les opérations de Friperie de l’Est ont requis les services de 24 employés réguliers et de 7 bénévoles. L’entreprise favorise également l’intégration des personnes handicapées. Au cours de la dernière année, elle a aussi accueilli 32 personnes effectuant des travaux communautaires et compensatoires, celles-ci ayant accompli un total de 2593 heures.

Pour connaître les dernières nouvelles de Friperie de l’Est, suivez-la sur Facebook ou visitez le site web friperiedelest.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.