Publicité
8 janvier 2020 - 09:02

Texte commandité

Pourquoi l'hyperthyroïdie touche-t-elle surtout les femmes

?

Une hyperthyroïdie se traduit par un organisme en sur régime. L’humeur est maussade, le cœur plus rapide, on éprouve une sensation de chaleur, des troubles du sommeil et l’on perd du poids malgré un bon appétit. Ces symptômes ne sont pas pour autant caractéristiques d’un dérèglement de la thyroïde, c’est pourquoi il est important de poser le diagnostic. On constate néanmoins que les femmes sont 7 fois plus touchées que les hommes, pourquoi ?

L’hyperthyroïdie, un excès d’hormones dans le sang

Les hormones T3 et T4 produites en excès affectent le métabolisme de base. L’hyperthyroïdie touche les femmes entre 30 et 60 ans, mais aussi à n’importe quel autre âge. Chez les enfants par exemple, il sera plutôt d’origine congénitale ou acquise. Ses symptômes sont graves, le traitement est donc une nécessité. Parmi les plus embêtants, on trouve les problèmes cardiaques, la perte de poids, la fatigue, les troubles du sommeil, la fonte musculaire… En plus, le malade est agité, sa température est plus élevée et son transit accéléré. C’est l’association de l’ensemble de ces signes qui posent le diagnostic d’une hyperthyroïdie.

Plusieurs pathologies d’origine thyroïdienne

La maladie de Basedow est la plus fréquente conséquence d’une hyperthyroïdie, c’est une pathologie auto-immune. Les autres causes sont :

  • La surcharge en iode d’origine médicamenteuse,
  • Une carence en iode,
  • Un nodule thyroïdien,
  • Une infection d’origine virale.

Parfois, l’hyperthyroïdie est constatée chez la femme enceinte ou post-partum. Le dosage de la TSH confirme le diagnostic. S’il s’agit d’un nodule, le médecin prescrira une scintigraphie pour la confirmer.

Le traitement est médicamenteux ou par iode radioactif. En cas de nodule, il faudra opérer. Il est important de traiter cette maladie, car d’autres problèmes de santé peuvent se greffer, par exemple la capsulite secondaire qui affecte l’épaule par une perte de mouvement. Il faudra alors pratiquer une arthrographie distensive qui consiste en une injection de solution saline ou d’air pour engager un retour à l’état normal. Notons que la capsulite est plus souvent observée chez les femmes là encore !

Pourquoi les femmes sont-elles plus touchées ?

En moyenne, 4 femmes sont touchées pour 1 homme. Les médecins pensent que les hormones sexuelles jouent un rôle important sur le système immunitaire. Les œstrogènes pourraient ainsi diminuer la tolérance immunitaire d’où l’émergence de maladies auto-immunes. On constate d’ailleurs des pics dans la vie des femmes : la grossesse, l’accouchement, la ménopause.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.