Publicité
20 mars 2020 - 10:02

Au moins 5 M$ seront nécessaires pour répondre rapidement aux besoins

Le Club des petits déjeuners met en place un fonds d'urgence

Par Salle des nouvelles

Avec le soutien de son réseau de partenaires corporatifs, le Club des petits déjeuners met en place un fonds d'urgence pour soutenir les bénéficiaires de ses programmes et les organismes communautaires locaux qui viennent en aide aux familles et aux enfants en situation d'insécurité alimentaire partout au Canada pendant la crise de la COVID-19.

Alors que 250 000 enfants au Canada comptent habituellement sur le Club et ses partenaires pour un petit déjeuner sain et nutritif servi dans leur école, ce sont toutefois plus d'un million d'enfants au pays qui se trouvent actuellement en situation d'insécurité alimentaire.

Afin que ces enfants subissent le moins possible les conséquences de la crise actuelle, le Club des petits déjeuners réalloue les fonds normalement destinés aux écoles vers les régions les plus à risque et les partenaires les mieux placés pour répondre aux besoins.

Afin de pouvoir subvenir aux besoins des enfants le plus longtemps possible pendant cette crise, le Club des petits déjeuners fait appel à la collaboration de ses partenaires corporatifs et à l'aide de la population.

Plusieurs partenaires ont déjà levé la main pour contribuer au fonds d'urgence du Club : 500 000 $ de belairdirect et Intact Assurance, 200 000 $ de Danone, 150 000 $ de Kellogg Canada, 50 000 $ de la Banque Nationale, sans compter le soutien de partenaire comme Sodexo.

Pour vous aussi contribuer au fonds d'urgence du Club, consultez le site Web du Club.

Le Club des petits déjeuners invite les organismes communautaires qui souhaitent faire une demande pour l'obtention de fonds à remplir le formulaire en ligne.

Le fonds d'urgence :

• Vise les familles avec enfants en situation d'insécurité alimentaire partout au Canada, incluant les communautés autochtones;

• Sera déployé dans les quartiers vulnérables;

• Sera orchestré en collaboration avec des organismes communautaires reconnus, qui connaissent et appliquent les mesures d'hygiène et de salubrité associées à la manipulation des aliments, de même que celles définies par les autorités sanitaires pour contrer la propagation de la COVID-19.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.