Publicité

8 avril 2021 - 17:59

Jusqu'au 18 avril inclusivement

Prolongation de la mise sur pause de quatre municipalités du Québec

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Malgré les mesures sanitaires supplémentaires mises en place à Lévis, Québec, Gatineau et en Beauce au cours des derniers jours, la situation ne s’améliore pas significativement. Par conséquent, François Legault a annoncé la prolongation de celles-ci jusqu’au dimanche 18 avril dans ces quatre municipalités.

« Depuis les derniers jours, on note une forte augmentation des cas au Québec avec un total d’environ 1600 par jour. Cette hausse est notable dans les trois régions qui nous inquiètent depuis quelque temps, soit la Capitale Nationale, Chaudières-Appalaches et l’Outaouais. Ces chiffres nous forcent donc à maintenir les mesures supplémentaires mises en place pour encore une semaine, soit jusqu’au dimanche 18 avril inclusivement », précise le premier ministre, François Legault.

Dans ces quatre municipalités, cela signifie que le couvre-feu demeure en place dès 20h et que les commerces non essentiels et les écoles restent fermés jusqu’au lundi 19 avril.

Ajout d’une mesure préventive à Montréal et Laval

Étant deux régions denses, Montréal et Laval demeurent sous surveillance par les autorités de santé publique. « On se serait attendus à des éclosions sur ces territoires, mais jusqu’à présent, bien que le taux de contagion soit élevé, on ne remarque pas d’éclosions importantes dans ces régions pour l’instant. Toutefois, par mesure préventive et puisque la majorité des experts s’entendent pour dire que des éclosions sont à prévoir aux deux endroits, nous avons décidé de remettre le couvre-feu à 20h », ajoute M. Legault précisant que cette mesure va aider à mieux suivre ce qui se passe dans les résidences.

Selon M. Legault, l’ajout de cette mesure devrait permettre de retarder d’éventuelles éclosions dans ces régions. « Si ça explose, ce sera très problématique pour le réseau de la santé. »

Une autre région inquiète et trois autres sous surveillance

La région administrative de l’Estrie fait aussi partie de celles qui inquiètent les autorités selon M. Legault. « Il y avait très peu de cas là-bas dans les dernières semaines et on constate une forte hausse depuis les derniers jours. La région est donc sous haute surveillance et la Santé publique suit la situation de très près. Si ça ne s’améliore pas, il n’est pas impossible qu’elle passe en zone rouge dans les prochains jours.

Trois autres secteurs du Québec tiennent aussi les autorités en alerte, soit Lanaudière, les Laurentides et la Montérégie, tous très près de Montréal. « Le nombre de cas par millions d’habitants dans ces régions équivaut à la moitié de celui enregistré à Montréal et Laval. La situation est stable depuis les dernières semaines, mais on demeure aussi sur le qui-vive pour ces régions. »

Enfin, M. Legault rappelle qu’il a le dernier mot en ce qui a trait aux mesures sanitaires déployées dans les régions. « La Santé publique me fait ses recommandations, mais au final, c’est moi qui décide. Alors ceux qui ne sont pas contents et qui cherchent une personne à blâmer, vous savez maintenant qui est le responsable », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.