Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pandémie de la COVID-19

L'Est du Bas-Saint-Laurent en zone jaune à partir du 7 juin

durée 14h30
1 juin 2021
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Tout le Québec sera au maximum en zone orange à compter de lundi prochain, 7 juin, a annoncé aujourd'hui en conférence de presse le premier ministre François Legault.

L'homme politique était particulièrement de bonne humeur lors de sa rencontre avec les journalistes, compte tenu de la baisse constante du nombre de nouveaux cas positifs à la COVID-19, de la vaccination contre le virus qui va bon train et de l'élimination des Maple Leafs de Toronto par les Canadiens de Montréal dans les séries de la Coupe Stanley.

Ainsi, les régions de Montréal, Laval et certains secteurs de Chaudière-Appalaches (Beauce-Sartigan, Robert-Cliche, Montmagny et L'Islet), de l'Estrie (MRC du Granit) et l'Ouest du Bas-Saint-Laurent, qui étaient au palier rouge, descendent au niveau d'alerte orange.

L'Est du Bas-Saint-Laurent, le Saguenay—Lac-Saint-Jean, la Mauricie et le Centre-du-Québec arboreront le jaune pour leur part, toujours à compter du 7 juin.

Les régions nordiques (Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord et Nord-du-Québec) tournent entièrement au vert.

« C'est impressionnant. Quand on regarde les chiffres, ça va vraiment bien «, s'est exprimé M. Legault en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda.

Ce dernier a quand même rappelé que les mesures de base, comme le port du masque et la distanciation à deux mètres, doivent continuer d'être respectées par les individus tant et aussi longtemps que les personnes n'ont pas reçu leurs deux doses de vaccin.

Le premier ministre, tout comme le ministre Dubé, ont lancé un appel à la catégorie des 18-44 ans, qui n'ont toujours pas été vaccinés une première fois, de procéder dans les meilleurs délais pour prendre rendez-vous, afin que le Québec puisse atteindre son objectif de 75% à la Fête nationale du 24 juin. Cela représenterait environ 200 000 personnes, a indiqué le ministre de la Santé.

Jeudi, M. Dubé présentera un calendrier révisé de la vaccination pour devancer l'administration de la 2e dose des vaccins selon les catégories d'âge, en commençant par la population plus âgée.

Par ailleurs, 84% des membres du personnel du réseau public de la santé ont été vaccinés contre 81% dans le secteur privé, a fait savoir le ministre.

Pour ce qui est du retour des chirurgies, le plan de match sera finalisé cet été mais Christian Dubé a avisé que le reprise ne se ferait pas avant le début de l'automne pour permettre au personnel infirmier de se reposer durant les prochains mois pour ne pas passer une deuxième année sans vacances.

Enfin, le premier ministre Legault préconise une réouverture de la frontière avec les États-Unis lorsque les deux doses de vaccin auront été administrées à la population, vers la fin du mois d'août. « Idéalement », a-t-il signifié.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...

10 août 2022

Interdiction de plastiques à usage unique: les fabricants contestent en cour fédérale

Plus d'une vingtaine de fabricants de produits en plastique demandent à la Cour fédérale de mettre fin au plan d'Ottawa visant à interdire plusieurs articles à usage unique, notamment les pailles, les ustensiles et les contenants en polystyrènede repas à emporter. Il s'agit de la deuxième contestation devant les tribunaux d'un regroupement de ...

9 août 2022

Changement climatique: un «état des connaissances» sur l'agriculture au Québec

Au Québec, le changement climatique aura, sur l'agriculture, des effets qui causeront des dommages, mais certaines cultures pourront aussi en bénéficier. Les agriculteurs qui adapteront leurs pratiques seront ceux qui subiront le moins les impacts climatiques. C'est l'une des conclusions du chapitre québécois du rapport Le Canada dans un climat ...