Publicité

5 juin 2021 - 11:26

COVID-19

Des allègements aux mesures dans les milieux de vie à partir de lundi

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a annoncé par voie de communiqué les mesures qui seront applicables dès lundi dans les milieux de vie situés dans les régions au palier d'alerte vert ainsi que plusieurs allègements pour tenir compte du plan de déconfinement annoncé par le gouvernement.

Dans les régions où le palier d'alerte vert sera en vigueur, il sera permis de recevoir 9 personnes à l'intérieur du milieu de vie, pour un total de 10 personnes incluant le résident, tandis que, dans le palier d'alerte jaune, il sera permis de recevoir les personnes d'une autre résidence, et ce, en tenant compte de la capacité d'accueil du milieu (par exemple : chambre, unité locative). En palier d'alerte orange, une personne à la fois pourra se rendre dans les milieux de vie.

D'ailleurs, dans tous les paliers, les visiteurs n'auront plus à prendre rendez-vous. Les personnes pourront également se joindre à eux lors des repas, selon certaines conditions qui varient en fonction des paliers d'alerte. Ces mesures s'appliquent à tous les milieux de vie. De plus, les résidents d'une même résidence privée pour aînés (RPA) qui auront eu deux doses de vaccin pourront se côtoyer à l'intérieur de leur unité locative, et ce, peu importe le palier d'alerte. Toutefois, la vigilance est toujours de mise et il ne faut pas relâcher les mesures de préventions et de contrôle des infections (PCI).

En ce qui concerne les salles à manger en RPA, des allègements ont été apportés aux paliers d'alerte vert et jaune, où il sera permis de réunir respectivement 10 et 6 personnes par table, avec place déterminée sans distanciation physique. Au palier orange, quatre résidents seront permis par table, toujours sans distanciation physique. De plus, plusieurs activités de loisir pourront reprendre dans les RPA selon certaines conditions et en fonction des mesures permises pour la population générale, selon les paliers d'alerte (par exemple : bingo, pétanque, billard, etc.).

Pour les usagers ou les résidents des milieux de vie qui désirent participer à un rassemblement privé ou à une autre activité publique, à l'instar de la population générale, il sera possible de le faire. Également, ils n'auront plus l'obligation de faire une quarantaine à leur retour et devront suivre les mêmes consignes que l'ensemble des Québécois.

« Je suis vraiment très heureuse d'annoncer ces mesures qui viennent apporter de l'air frais au sein de nos milieux de vie, de manière cohérente avec le déconfinement amorcé depuis quelques semaines, souligne Mme Blais. Les aînés et les personnes résidant dans ces différents milieux, à l'instar de tous les Québécois, vont pouvoir recommencer à voir leurs proches avec moins de restrictions, et retrouver davantage de qualité de vie dans ce contexte de pandémie qui les a durement affectés depuis plusieurs mois. Bien qu'il soit important de suivre les consignes en vigueur, il est inopportun d'appliquer les mesures plus sévèrement ou, à l'inverse, de les prendre à la légère. »

Rappelons que la deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 a maintenant été administrée dans tous les centres d'hébergement et de soins de longue durée publics et privés (CHSLD) du Québec et l'administration des deuxièmes doses est pratiquement terminée dans les RPA.

L'administration de la deuxième dose dans les autres milieux de vie se poursuit et s'accélérera au cours des prochaines semaines.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.