Publicité

6 juillet 2021 - 16:00

Le déploiement sera fait en étapes, d’abord en bordure du fleuve

Rimouski implante des zones à 40 km/h dans les rues résidentielles

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les membres du conseil municipal ont confirmé lundi soir leur volonté de réduire la vitesse à 40 km/h dans les rues résidentielles du territoire rimouskois.

Au terme d’un sondage aux résultats éloquents et en faveur de cette orientation, le projet a été identifié comme une priorité et sera prévu au prochain budget et plan d’action.

Le déploiement sera fait en étapes, d’abord dans les secteurs résidentiels en bordure du fleuve d’ici la fin de l’été 2021, puis dans d’autres secteurs qui seront dévoilés progressivement en 2022.

« La sécurité des citoyennes et des citoyens est une grande priorité pour les membres du conseil municipal et moi-même, indique le maire, Marc Parent. En confirmant la mise en place des zones à 40 km/h dans les rues résidentielles de la ville, nous répondons à un besoin clairement exprimé ces dernières années par la population, tout en favorisant la tranquillité d’esprit des résidentes et résidents. En plus de confirmer le projet dans son ensemble, nous avons identifié les secteurs résidentiels en bordure du fleuve comme prioritaires, considérant le fort achalandage dans ces secteurs, afin de démarrer le plus rapidement possible une première phase d’installation. »

Résultats de sondage positifs

Du 13 au 30 mai dernier, la Ville de Rimouski menait un sondage auprès de la population afin de connaître l’opinion des citoyennes et citoyens concernant l’abaissement de la limite de vitesse à 40 km/h dans les rues résidentielles de la ville.

Cumulant un nombre total de 2 201 répondantes et répondants, répartis sur l’ensemble du territoire, le sondage a permis de confirmer l’intérêt et l’appui de la population pour la mise en place de ce projet. En effet, 69 % des répondantes et répondants mentionnent être en accord avec la diminution de la limite de vitesse à 40 km/h, contre 21 % qui souhaiteraient conserver la limite à 50 km/h.

Par ailleurs, 84 % d’entre eux se disent prêts à adopter leur conduite pour respecter la nouvelle limite de vitesse et 73 % sont prêts à encourager leur voisinage au respect de celle-ci.

Secteurs en bordure du fleuve

La mise en place de la signalisation temporaire sera effectuée au courant de la semaine du 26 juillet, pour une entrée en vigueur de la nouvelle limite de vitesse en date du 30 août.

Au total, six secteurs résidentiels en bordure du fleuve seront touchés par cette première phase de déploiement :

• Secteur des Berges (district Nazareth);

• Secteur de la rue du Fleuve (district Pointe-au-Père);

• Secteur du Site historique maritime de la Pointe-au-Père et de la rue du Phare (district Pointe-au-Père);

• Secteur du Rocher-Blanc (district Sacré-Cœur);

• Secteur de la rue Saint-Germain Est (district Saint-Germain);

• Secteur du chemin du Golf et de la Pointe-aux-Anglais (district Le Bic).

La population est invitée à faire preuve de courtoisie et de vigilance dans ces secteurs, à l’aube de l’entrée en vigueur de la nouvelle limite de vitesse.

La Ville de Rimouski informe également les citoyennes et citoyens qu’une section d’information est disponible en ligne pour en savoir plus sur les motifs et les bénéfices de l’implantation de zones à 40 km/h dans les rues résidentielles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.