Publicité

14 septembre 2021 - 16:00

11 152 743 $ seront investis

Rivière-du-Loup se dotera d’une nouvelle caserne incendie

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Ville de Rivière-du-Loup a annoncé aujourd’hui qu’elle ira de l’avant avec la construction de sa nouvelle caserne incendie sur la rue Témiscouata, dans le secteur Saint-Ludger.

La plus basse soumission reçue est celle de l’entreprise Marcel Charest et fils de Saint-Pascal au montant de 11 152 743 $.

Les travaux vont débuter avant la fin de l’année ce qui garantira l’octroi d’une subvention de 3,25 M$ du gouvernement du Québec pour le projet.

« Bien que les coûts de construction du bâtiment soient de près de 1,9 M$ plus élevés que l’estimation, nous sommes plus que résolus à aller de l’avant pour enfin doter notre ville d’une caserne incendie digne de ce nom, explique la mairesse, Sylvie Vignet. Ça fait trop longtemps que ce projet est pelleté par en avant; il faut assumer le fait que peu importe la solution retenue, l’investissement requis est élevé, mais servira pour les 50 ou même les 60 prochaines années. Nous allons assumer l’écart des coûts avec une partie des surplus accumulés non affectés pour éviter de piger davantage dans les poches des citoyens. »

L’enjeu de la caserne incendie alimente les discussions depuis de nombreuses années. Après avoir évalué, dans les dernières années, la possibilité de rénover la caserne actuelle dans l’édifice Rosaire-Gendron de la rue Lafontaine, la Ville a effectué une nouvelle analyse des besoins dont les conclusions ont modifié les perspectives alors que l’ajout de nouvelles normes de construction et de sécurité est venu confirmer la nécessité de trouver un nouvel emplacement pour construire en neuf.

Quartier général de l'état-major

C’est finalement au coin des rues Témiscouata et des Cheminots que sera érigé le prochain quartier général de l’état-major des pompiers, regroupant au même endroit tous les véhicules et équipements de protection incendie.

L’édifice comprendra également les espaces nécessaires pour délivrer pleinement son mandat de pôle régional de formation de l’École nationale des pompiers du Québec et pour accueillir l’organisation municipale de sécurité civile lors de situations d’urgence.

Parmi les sites étudiés pour implanter la nouvelle caserne, c’est ce scénario qui est ressorti comme étant optimal, contribuant du même coup aux efforts de revitalisation de l’artère commerciale Témiscouata.

Les détails financiers du projet seront présentés lors de la prochaine séance du conseil municipal qui aura lieu lundi prochain à 20 h.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.