Publicité

8 décembre 2021 - 13:06

Des perquisitions ont eu lieu dans 2 résidences simultanément

Trafic de drogues : 2 arrestations à Rivière-du-Loup et St-Épiphane

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les policiers de la Sûreté du Québec en provenance de différents postes de MRC de la région du KRTB ont effectué le 3 décembre deux perquisitions simultanées dans des résidences de Rivière-du-Loup et de St-Épiphane en matière de lutte au trafic de stupéfiants.

Dans un premier temps, les policiers ont procédé à l’arrestation de Kevin Lafrance 37 ans, au moment où ce dernier se déplaçait à bord de son véhicule.

Une perquisition a suivi à son domicile situé sur le chemin des Raymond à Rivière-du-Loup où les policiers ont découvert un peu plus de 4000 comprimés de méthamphétamine, une certaine quantité de champignon magique, de l'argent comptant ainsi que divers objets servant au trafic de stupéfiants qui ont été saisis, incluant le véhicule dans lequel il prenait place qui a aussi été saisi en tant que bien infractionnel.

L'individu a comparu le lendemain devant le tribunal afin de répondre à différents chefs d'accusation en matière de possession ou de trafic de stupéfiants ainsi que pour bris de probation. Il est demeuré détenu en attendant la suite des procédures.

Au même moment, une autre perquisition avait lieu sur la rue Bernier à St-Épiphane où cette fois les policiers ont découvert une petite quantité de méthamphétamine et de cigarettes de contrebande que les policiers ont saisies.

Le résident des lieux, un homme de 53 ans, a été arrêté par les policiers, mais il a été remis en liberté un peu plus tard en attendant son retour devant le tribunal. Il fait aussi face à différents chefs d'accusation en matière de possession ou de trafic de stupéfiants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.