Publicité

10 janvier 2022 - 08:00

COVID-19

Les nouveaux cas semblent diminuer, mais les hospitalisations continuent d'augmenter

Par La Presse Canadienne

Si le nombre de nouveaux cas de COVID−19 semble être à la baisse au Québec, la situation dans les hôpitaux continue de s’aggraver.

Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé, 11 007 nouveaux cas ont été dépistés. Toutefois, il est impossible de dire si cette baisse est attribuable au fait que les tests PCR ne sont plus soumis qu’à une partie de la population. 

Le nouveau bilan indique que la moyenne des sept derniers jours est passée de 15 442 cas à 14 751 en 24 heures. Depuis une semaine, l’augmentation de cette moyenne est d’environ 5%.

Les autorités ont recensé 739 729 cas depuis le début de la pandémie.

Vingt−trois nouveaux décès se sont ajoutés au bilan des victimes. On déplore dorénavant 11 940 morts liées à la COVID−19 depuis son apparition au Québec.

La situation continue de s’aggraver dans les hôpitaux où le nombre de patients est passé de 2296 à 2436. Plus de 330 patients ont été admis dans un centre hospitalier et 210 autres ont obtenu leur congé. On recense 257 personnes aux soins intensifs, douze de plus que la veille.

Signe alarmant: le nombre d’éclosions actives a beaucoup augmenté, passant de 1150 à 1190

Le taux de positivité s’élève à 19,7 % parmi les 59 499 échantillons analysés par test PCR, une baisse de plus de cinq points de pourcentage, par rapport à la veille.

Pas moins de 75 000 doses de vaccin ont été administrées au cours des 24 dernières heures, dont 4161 premières doses et 66 679 doses de rappel.

Le pourcentage de personnes âgé de 5 ans et plus ayant reçu une première dose est toujours d’environ 89 %. On signale aussi qu’environ 82 % de la population québécoise a reçu une deuxième dose et qu’environ 23 % a reçu une dose de rappel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





GoRimouski.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, GoRimouski.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.