Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Le pic d'hospitalisations est atteint

durée 16h00
20 janvier 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le premier ministre du Québec a annoncé cet après-midi, lors d’une conférence de presse, que l’on venait d’atteindre le pic d’hospitalisations.

Cependant, aucun assouplissement n’est encore envisagé pour l'instant.

Selon François Legault, cette étape est une bonne nouvelle avec quatorze hospitalisations de moins, mettant le nombre à 3 400.

« Si l’on reste à ce niveau, on n’aura pas besoin d’appliquer ce que certains ont appelé le plan B. C’est-à-dire de revoir la qualité des soins, la façon dont les soins sont donnés », poursuit-il.

Maintenant, la Santé publique peut prévoir une baisse, mais il ne faut pas oublier que nous avons atteint le pire de la pandémie et que les employés de la santé sont plus que surchargés. Le premier ministre a mentionné qu’il y avait à l’heure actuelle 12 000 membres du personnel absents.  C’est pour cette raison que pour l’instant « on ne peut pas se permettre d’assouplir les mesures ».

Rapport concernant les CHSLD

Le rapport Castonguay a été déposé aujourd’hui. Il se penchait sur la situation des CHSLD en mars 2020. François Legault a fait une brève énumération de certains points.

Depuis plusieurs années, le manque d’employés, le manque de patron et les systèmes d’information dépassés dans les établissements sont pointés du doigt. Il veut prendre sa part de responsabilité, mais considère que des changements ont déjà été apportés, dont l’ajout de 8 000 préposés aux bénéficiaires.

La vaccination
Pour le gouvernement, la clé pour s’en sortir demeure la vaccination. D’ailleurs le taux de vaccination de la 3e dose de la population la plus vulnérable, les 60 ans et plus, est à 72 %.

De plus, il a désigné le ministre Lionel Carmant de mettre en place un programme pour atteindre les 565 000 adultes qui n’ont pas encore reçu leur première dose. Également, le premier ministre invite les gens à appeler pour devancer leur rendez-vous pour la 3e dose.

En se basant sur les chiffres de l’INSPQ sur la surmortalité, M.Legault indique que de janvier 2021 à septembre 2021 le Québec est en Amérique du Nord l’endroit ayant le plus faible nombre et que cela serait dû aux consignes sévères mises en place depuis deux ans.

À lire également : 
Les CHSLD deviennent un «enjeu nommé» qu'à partir du 11 mars 2020
Pas d'assouplissements à l'horizon

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 9h45

COVID-19: peu de recours jusqu'ici aux doses de rappel de vaccination

En date de mercredi, seulement 56 % des Québécois âgés de cinq ans et plus avaient reçu une troisième dose de vaccin contre la COVID-19, une proportion inchangée depuis des mois alors que le Québec se prépare à une nouvelle campagne de vaccination avant une éventuelle autre vague  d'infections cet automne. Des responsables gouvernementaux croient ...

15 août 2022

Le réseau collégial s'apprête à vivre une rentrée marquée par le manque de personnel

À une semaine de la rentrée, la CSQ s'inquiète de voir certains cégeps incapables d'offrir certains services et même certains cours faute de personnel. La CSQ et ses syndicats affiliés du réseau collégial demande à Québec de bonifier les conditions de travail du personnel des cégeps afin de contrer une pénurie de personnel qui commence à affecter ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...