X
Rechercher
Publicité

Des incitatifs financiers seraient notamment offerts aux exploitants

Réduction des émissions de méthane des sites d’enfouissement : Ottawa lance des consultations

durée 13h00
28 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Steven Guilbeault, a annoncé le lancement de consultations sur deux mesures visant à réduire les émissions de méthane provenant des sites d'enfouissement.

Ce gaz est responsable d'environ 30 % de la hausse mondiale des températures observée jusqu'à maintenant et environ 23 % des émissions de méthane du Canada proviennent des sites municipaux d'enfouissement de déchets solides.

Ottawa demande d'abord au public et aux intervenants de commenter la version préliminaire du protocole pour la récupération et la destruction du méthane des sites d'enfouissement accessible en cliquant ici, qui serait mis en œuvre en vertu du Règlement sur le régime canadien de crédits compensatoires concernant les gaz à effet de serre.

Ce plus récent élément du système fédéral de crédits compensatoires pour les gaz à effet de serre proposé offrira des incitatifs financiers sous forme de crédits aux exploitants de sites d'enfouissement pour qu'ils utilisent des technologies qui réduisent les émissions de méthane.

Crédits compensatoires

Ils pourront produire des crédits compensatoires lorsqu'ils captent le méthane de leurs exploitations et le détruisent ou le transforment en énergie au moyen de technologies comme des torches, des chaudières, des turbines et des moteurs. La date limite pour soumettre des commentaires est le 18 février.

De plus, le gouvernement invite les Canadiens à présenter leurs commentaires sur un document de consultation intitulé Réduire les émissions de méthane provenant des lieux d'enfouissement de déchets solides municipaux au Canada, disponible ici.

Une nouvelle réglementation est proposée pour augmenter le nombre de sites d'enfouissement qui prennent des mesures en vue de réduire les émissions de méthane et de maximiser la récupération du méthane.

Source d'énergie

Ottawa souhaite aussi obtenir des commentaires pour déterminer si la réglementation pourrait permettre d'obtenir des réductions des émissions à long terme grâce à un plus grand réacheminement des déchets biodégradables et à l'utilisation accrue du méthane provenant des sites d'enfouissement comme source d'énergie à faibles émissions de carbone.

La réglementation pourrait mener à des réductions des émissions représentant jusqu'à 12 mégatonnes d'ici 2030. La date limite pour soumettre des commentaires est le 13 avril 2022.

« Le Canada prend des mesures pour réduire la pollution par le méthane produite dans nos sites d'enfouissement, souligne le ministre Steven Guilbeault. En captant le méthane à la source, nous réduirons considérablement les taux de méthane d'ici 2030, ce qui est nécessaire pour atteindre nos cibles de réduction des émissions et respecter l'engagement mondial sur le méthane dans l'optique de lutter contre les changements climatiques et de préserver la pureté de notre air. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

La collecte des gros rebuts débutera bientôt à Rimouski

La collecte des gros rebuts à Rimouski se tiendra du 30 mai au 10 juin, selon les secteurs. La Ville souligne que le ramassage se fait le même jour que la collecte des déchets. Pour les citoyennes et citoyens desservis par le bac roulant, les rebuts doivent être placés en bordure de la rue la veille de la collecte des déchets de votre ...

durée Hier 8h00

Le Canada arrive 28e parmi 39 pays quant au bien-être environnemental des enfants

Le Canada se classe au 28e rang parmi 39 pays riches en ce qui a trait au bien−être environnemental des enfants et des jeunes, selon le dernier Bilan Innocenti publié lundi par le Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF.  «Des pays tels que le Canada créent des conditions malsaines, dangereuses et néfastes pour les enfants du monde entier», ...

24 mai 2022

Une entrave à Rivière-du-Loup en raison de travaux de pavage

L’intersection des rues Fraser et Saint-Pierre à Rivière-du-Loup est infranchissable ce mardi 24 mai, alors qu’elle sera pavée en neuf. La Ville rappelle que la circulation est déviée dès ce matin vers le boulevard de l’Hôtel-de-Ville, depuis les intersections avec les rues Joly et des Cèdres. La circulation locale et l’accès aux commerces ...